Se rendre directement au contenu principal / Go directly to main content

Menu de cette page : / This page’s menu:

» Accueil → Tous les événements
Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | »
Proposer une manifestation

  Le 12 avril 2008 - Paris
Débat

Mai 68 et la perspective révolutionnaire

Le Courant Communiste International, CICP, organise et invite à un débat sur :

Mai 68 et la perspective révolutionnaire


Au milieu du fatras de paroles et d'écrits déversés sur Mai 68, un des aspects les plus méconnus ou ignorés du mouvement qui le porte, c'est son caractère international. La propagande bourgeoise met en avant sa « spécificité nationale » : l'arriération de la société française, l'archaïsme de ses valeurs ou de ses institutions, le caractère borné de ses dirigeants… En fait, Mai 68 n'a pas éclaté comme un orage dans un ciel d'azur. Depuis 1964, la contestation étudiante se développe partout dans le monde, surtout contre la guerre au Vietnam : aux Etats-Unis, en Allemagne, en Grande-Bretagne mais aussi au Mexique ou au Sénégal. Quant au mouvement de la classe ouvrière en France, qui se manifeste pour la première fois simultanément avec celui des étudiants, il culmine dans une grève de masse de plus de 9 millions de prolétaires. Il est le déclencheur d'une vague de luttes internationales (« l'automne chaud» en 1969 en Italie, les grèves de 1970 en Pologne,…).
Le fait que les « soixante-huitards » les plus éminents (Cohn-Bendit, Glucksmann, July…) soient devenus aujourd'hui des porte-parole patentés de l'ordre établi nous est présenté par certains comme une preuve que Mai 68 n'était nullement porteur d'un message révolutionnaire. Les idéologues bourgeois de tous bords s'accordent pourtant pour dire qu'il y a un « avant-Mai 68 » et un « après-Mai 68 ». Mais pour eux, derrière « l'évolution des mœurs », il y a une simple "adaptation" à une société capitaliste plus moderne ou plus progressiste.
En réalité, il y a bien eu un changement de période historique depuis Mai 68 qui traduit la fin de la longue période de contre-révolution subie par le prolétariat après l'écrasement de la vague révolutionnaire de 1917-1923.
Le samedi 12 avril à 14 h, au CICP - 21 ter rue Voltaire - Métro Rue des Boulets - Paris (11ème),
D'autres rencontres sont prévues en provinces (voir les 3, 17 et 31 mai dans cet agenda)
http://www.internationalism.org/
Catégorie : Débats - Paris

  Le 12 avril 2008 - Paris
Rendez-vous mensuels autour de 68

Femmes

Le Centre de recherches politiques de la Sorbonne (Paris I & CNRS), en association avec le Centre de sociologie européenne (Paris I & CNRS) et Cultures et sociétés urbaines (Paris 8 & CNRS), organise tout au long de l’année 2008 les « Rendez-vous mensuels autour de 68 ». Un samedi par mois, des cinéastes, chercheurs et témoins de l’époque débattront autour d’un film militant des années 68 consacré aux différentes facettes de cette révolte : grèves ouvrières, contre mobilisation, place de l’extrême gauche, mouvement féministe et homosexuel, contestations de l’enseignement, etc. L’entrée est libre et gratuite.

Amphi Turgot confirmé jusqu’en juin 2008 / 9h30 - 17h

12 avril 2008 : Femmes

Animation de la séance : Frédérique Matonti (CRPS)

FILM >> Carole Roussopoulos, Debout ! Une histoire du mouvement de Libération des femmes, 1970-1980

Avec la participation de Carole Roussopoulos

Hélène Fleckinger (Doctorante, Paris 1, CERHEC) : « « Insoumuses ! ». Usages et pratiques de la vidéo au service des luttes féministes ». »

Catherine Achin (MCF Paris 8, CSU) et Delphine Naudier (CR, CSU) : « Le féminisme ailleurs : diffusion des idées féministes et subversions en pratiques »

Sylvie Chaperon (MCF, Toulouse Le Mirail, CERTOP), « Du suffragisme au MLF, les générations féministes en France »

Bibia Pavard (Doctorante, Centre d’histoire IEP Paris) : « « Mon corps est à moi » : comment l’avortement est devenu un combat féministe (1970-1979). »

http://crps.univ-paris1.fr/article.php3?id_article=225

  Le 12 avril 2008 - Paris
Projections, exposition, débats

Oui, mai !

A la Bibliothèque Faidherbe de Paris

L’année 1968 a marqué à bien des égards un tournant dans l’histoire du monde contemporain. Riche en évènements politiques et sociaux de première importance, elle a été aussi l’année phare d’une décennie de changements culturels profonds. Son héritage complexe et controversé nourrit les débats actuels.
En avril et en mai, au travers de projections de films, d’une exposition et de rencontres, la bibliothèque Faidherbe se propose d’aborder tous ces aspects.

A la Bibliothèque Faidherbe de Paris

du 1er avril au 31 mai 2008 :
« Oui, mai ! »
Témoignage Photographique de Gérald Bloncourt.
Responsable, durant plusieurs années, du service photographique du journal « L’Humanité », Gérald Bloncourt n’a cessé de parcourir la France et l’étranger, gravant sur la pellicule les conditions de vie et de travail du monde ouvrier ainsi que ses nombreuses luttes. En 1968, au plus près de l’action, il sera le témoin privilégié des mouvements de grève chez Renault à Boulogne-Billancourt et celui des évènements du quartier Latin.
Cette exposition restitue le regard d’un homme engagé…
Présentation également d’un choix d’affiches tirées du livre « Les Affiches de mai 68 » coédité par les Editions Beaux –arts de Paris et le Musée des Beaux-arts de Dole.

- Samedi 12 avril 2008 de 14h à 17h
« Le fond de l’air est rouge »
Projection du film « Le fond de l’air est rouge » de Chris Marker, 1977 (180’). Iskra production
Dans les années 1967-77, à travers le monde, une génération a tenté de prendre en charge sa destinée. Chris Marker balise l'histoire de la gauche, marquant les repères historiques qui ont constitué l'apprentissage d'une génération, la sienne, qui parlait beaucoup de la révolution. Il expose les contradictions, les victoires éphémères et les échecs retentissants des mouvements de contestation qui, dans le monde entier, se cristallisèrent contre la guerre au Viêt-nam. Fidèle aux hommes de son époque, Marker élabore sa réflexion à travers l'évocation de figures comme celles de Fidel Castro, du Che, d'Allende ainsi que de combats et de débats multiples : Lip, Citroën, PCF, printemps de Prague, révolution culturelle en Chine, Minamata, Watergate, guérilla urbaine, barricades et slogans. Mémoire d'une génération de militants et oeuvre monumentale.
Coédité par Arte-Iskra-Ina, la version DVD (180’) sera commercialisée en mai.

bibliothèque Faidherbe
18 rue Faidherbe
75011 Paris
01 55 25 80 20
Horaires d'ouverture
mardi - vendredi : 13h-19
jeudi : 13h-22h
mercredi - samedi : 10h-18h

  Le 13 avril 2008
Débat

Faut-il jeter Mai 68 ?

A l'Espace Marcel Carné : L'Histoire en débat

Faut-il jeter Mai 68 ?  le lundi 14 avril

Bien avant le 40ème anniversaire de Mai 68, le président Sarkozy a cru devoir disqualifier l’héritage de Mai 68. « La chienlit » du général de Gaulle faisait retour. Pourtant Mai 68 fut un immense mouvement social dont nous vivons encore aujourd’hui les conséquences : transformation des rapports d’autorité, nouveaux droits des travailleurs, nouvelles pratiques démocratiques. Comment juger aujourd’hui de la fécondité de ce mouvement historique exceptionnel ?
Intervenants : Daniel BENSAID, Professeur de philosophie à l’Université Paris 8 ; Jacques CAPDEVIELLE, Directeur de recherche au CEVIPOF ; Chantal DELSOL, Professeur de philosophie à l'Université Paris Est, membre de l'Institut

et un cycle cinéma consacré à Mai 68 :
  - Dimanche 13 avril à 16h30 « Les amants réguliers » de Philippe Garrel, 2005
  - Vendredi 18 avril à 20h45 « Mourir à trente ans » en présence du réalisateur Romain GOUPIL.
  - Dimanche 20 avril à 16h30 « Reprise » de Hervé Le Roux, 1996

Infos complémentaires:
Pour les débats : Entrée libre - 21h - Animation : Antoine Spire
Espace Marcel Carné
place Marcel Carné
91240 Saint-Michel-sur-Orge
Tél. 01 69 04 98 33
Pour le cinéma : Tarifs aux séances habituelles
Contacts : 01 69 04 98 33 ­ presse@espacemarcelcarne.fr
www.espacemarcelcarne.fr
Catégorie : Débats

  Le 13 avril 2008
Emission télé

Génération, 40 ans apres...

La chaîne de télévision, VIVOLTA, sur Canalsat, Numericable et ADSL,  ouvre le débat sur Mai 68 et retrace les événements qui ont marqué cette décennie.

"GENERATION, 40 ans après..." la série de Patrick Rotman, Hervé Hamon et Daniel Edinger, accompagnée de débats et d’interviews, avec Philippe Gildas, Laurent Joffrin, Patrick Rotman, Bertrand Delais et leurs invités tous les dimanches sur VIVOLTA dès le 16 mars 2008 à partir de 20h45

"GENERATION" est le feuilleton d’une génération née pendant la seconde guerre mondiale, qui a grandi pendant la guerre froide puis la guerre d’Algérie, et qui, débordant d’énergie et prête à exploser, a fait son entrée dans les années soixante-dix. Cette série dresse le portrait de celles et ceux qui se sont impliqués dans les luttes d’hier, alternant images d’archives et interviews. VIVOLTA réunit autour de Philippe Gildas des experts en la matière : Laurent Joffrin, directeur de la rédaction de Libération, Patrick Rotman, coauteur de la série et du livre éponyme, ainsi que le journaliste Bertrand Delais. Ils recevront ensemble, au fil de la série, de nombreux intervenants, acteurs et témoins des années et des événements qui ont fait cette génération.

Les soirées : Présentées par Philippe Gildas, Laurent Joffrin, Patrick Rotman et Bertrand Delais, Génération 40 ans Après proposera chaque dimanche 3 épisodes, ponctués de plateaux développant et replaçant dans leur contexte les événements narrés au fil de la série.

Soirée 5 : dimanche 13 avril à partir de 20h50, La tentation terroriste, Larmes à gauche, Suivi du débat Génération, Quarante ans après. Avec Virginie Linhardt, fille de Robert Linhardt, Luc Ferry, philosophe, ancien ministre de l’Education Nationale, membre du Comité de réflexion sur la modernisation et le rééquilibrage des institutions, Jean-Pierre Le Goff, philosophe et sociologue, président du Club Politique Autrement.


VIVOLTA est disponible en France sur CANALSAT (canal 50) et NUMERICABLE (canal 36 ou 38 selon les villes) et sur le Net www.vivolta.com
Présidée par Philippe Gildas et dirigée par Gaspard de Chavagnac, VIVOLTA est éditée par la société TELEVISTA.

  Le 14 avril 2008 - Paris
Débat

Mai 68 : diversités internationales et convergence nationale

Les Lundis du CEVIPOF Regards croisés sur l’actualité politique et sociale
Lundi 14 avril 2008 de 17h - 19h
CEVIPOF, 98, rue de l'Université - 75007 Paris
Salle Georges Lavau

"Mai 68 : diversités internationales et convergence nationale"
débat autour de l'ouvrage Dictionnaire de mai 68 dirigé par Jacques Capdevielle et Henri Rey (Paris,2008, Larousse, collection à présent)
Avec la participation de :
Jacques Capdevielle, directeur de recherche FNSP au CEVIPOF.
Henri Rey, directeur de recherche FNSP au CEVIPOF.
Philippe Bénéton, professeur de science politique, université de Rennes 1.
Jean-Marcel Bouguereau, rédacteur en chef, Le Nouvel Observateur.
Pascal Perrineau, professeur des Universités et directeur du CEVIPOF, animera le débat.
Merci de vous inscrire auprès de Marcelle Bourbier : marcelle.bourbier@sciences-po.fr

Catégorie : Débats - Paris

  Le 15 avril 2008 - Paris
Séminaire

Mai 68 et les intellectuels : questions à l'histoire orale

Troisième partie - Restitutions d'enquêtes
Séance du 15 avril
2008 :  Analyse fondamentale et formelle de récits, suite

Séminaire conçu et organisé par Agnès Callu, Conservateur du Patrimoine au Centre d'histoire des Archives nationales,  du 6 novembre 2007 au 13 mai 2008, à l'Ecole nationale des Chartes.
6-8 rue Calvin 75005 Paris.
3e étage  - Salle Jules Quicherat, le mardi de 17h30 à 19h30


Contact : Agnès Callu (agnes.callu@enc.sorbonne.fr)

Programme : http://elec.enc.sorbonne.fr/mai68/
Catégorie : Séminaires - Paris

  Du 15 avril 2008 au 30 mai 2008 - Paris
Exposition

Affiches Mai 68

Du 15 avril au 30 mai 2008
Exposition d'affiches de mai 68 à Confluences, 190 bd de Charonne - 75020 Paris Métro Alexandre Dumas

Confluences présente une exposition d'affiches de mai 68. Le vernissage aura lieu le mardi 15 avril à partir de 19h, ouvert à tous !!

Il s’agit d’une quarantaine d’affiches d’une époque où l’imagination voulait prendre le pouvoir, ou en tout cas l’avait pris pendant un certain temps... Une quarantaine de reliques ou plutôt de pièces à conviction conservées par un contestataire de l’époque, Jacques Robnard ! Un simple témoin qui a conservé ces souvenirs, pièces à conviction, appelez cela comme vous voudrez, d’une période pleine de fièvre et de ferveur. Ces affiches ont été réalisées aux Beaux-Arts, collées la nuit, pour éveiller les consciences !

  Le 15 avril 2008
Emission télé

Faut-il interdire d'interdire ?

A l'occasion du 40e anniversaire de Mai 68, Arte proposera une programmation spéciale la seconde quinzaine d'avril 2008 :

Le 15 avril
, Théma spécial avec Daniel Leconte : Faut-il interdire d'interdire ?
à 20h50 :
En mai fais ce qu'il te plaît,
de Stéphanie Kaïm
Jouissez sans entraves,
d'Yvonne Debeaumarché
Le fond de l'air est rouge de Chris Marker
 à 22h55 :
Quand nos parents faisaient la révolution de Jürgen Bervers, suivi de Mourir à trente ans de Romain Goupil

  Le 16 avril 2008 - Paris
Séminaire

Mai 68 et l’édition

L'héritage de Mai 68, Cycle de séminaire dirigé par le Professeur Dominique Lecourt (mars 2008 – juin 2008)organisées par la Fondation pour l'innovation politique

Mai 68 et l’édition
| Mercredi 16 avril (18h30-20h)

* Bernard de Fallois, directeur des Éditions de Fallois
* Michel Prigent, président du directoire des Presses Universitaires de France

Voici que s’annonce le quarantième anniversaire de Mai 68. Qu’en reste-t-il ? se demandent aussi bien les nostalgiques que ceux qui souhaitent en liquider l’esprit. Que faire, aujourd’hui, des événements d’une « révolution introuvable » dont chacun admet pourtant qu’ils ont modifié les rapports sociaux non seulement dans notre pays mais dans le monde – à la veille de sa «mondialisation » ?
Les intervenants des 15 tables-rondes organisées du 5 mars au 25 juin 2008 tenteront d’explorer méthodiquement ce qui, de « Mai 68 », a pu, ou peut encore, entraver ou favoriser l’innovation politique.

Fondation pour l'innovation politique
137, rue de l'Université - 75007 Paris
Tél: +33 (0)1 47 53 67 00 - Fax: +33 (0)1 44 18

http://www.fondapol.org/dossier/titre/lheritage_de_mai_68.html
Catégorie : Séminaires - Paris
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | »