Se rendre directement au contenu principal / Go directly to main content

Menu de cette page : / This page’s menu:

» Accueil → Tous les événements
Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | »
Proposer une manifestation

  Du 16 avril 2008 au 16 mars 2008 - Paris
Table ronde

Mai 68 et l'édition

Mai 68 et l'édition
Table ronde du cycle « L’héritage de Mai 68 » mercredi 16 avril 2008
La Fondation pour l’innovation politique a le plaisir de vous inviter à la septième conférence du cycle « L’héritage de Mai 68 », intitulée « Mai 68 et l’édition », qui se tiendra le mercredi 16 avril 2008 de 18 h 30 à 20 heures.

Avec la participation de :
– Bernard DE FALLOIS, directeur des Éditions Bernard de Fallois ;
– Michel PRIGENT, président du directoire des Presses universitaires de France.

Les débats seront animés par Dominique LECOURT, professeur à l’université
Paris-VII-Diderot, membre du conseil de surveillance de la Fondation pour
l’innovation politique.

Voici que s’annonce le quarantième anniversaire de Mai 68. Qu’en reste-t-il ? se demandent aussi bien les nostalgiques que ceux qui souhaitent en liquider l’esprit. Que faire, aujourd’hui, des événements d’une « révolution introuvable », dont chacun admet pourtant qu’ils ont modifié les rapports sociaux non seulement dans notre pays, mais aussi dans le monde – à la veille de sa « mondialisation » ?
Les intervenants des quinze tables rondes organisées du 5 mars au 25 juin 2008 tenteront d’explorer méthodiquement ce qui, de Mai 68, a pu, ou peut encore, entraver ou favoriser l’innovation politique.

Infos pratiques
Lieu :
Fondation pour l'innovation politique
137, rue de l'Université, Paris 7e
Accès par le 12-14, rue Jean Nicot
Accès gratuit sur simple inscription
(le nombre de place est limité)
 http://www.fondapol.org/accueil/politique-societe/agenda/evenements/articles/mai_68_et_ledition.html
Tél. : 01 47 53 67 00
Fax : 01 44 18 37 65
Catégorie : Débats - Paris

  Le 16 avril 2008 - Nanterre
Meeting/débat

Mai 1968 - Mai 2008. Arrrêtons les commémorations, luttons contre la répression

Avec : CSP 59 (Collectif des Sans Papier du Nord), Collectif Lamine Dieng, CGT-E Dalkia, Résistons ensemble, G. Ricordeau sociologue, des lycéens en lutte.....
A l'Université de Nanterre, Amphi E-3 à 12h
"Le 3 mai 1968, le recteur de l’académie de Paris demande à la police de « rétablir l’ordre à l’intérieur de la Sorbonne en expulsant les perturbateurs ». Ce viol des franchises universitaires provoque un tollé général. Les rues de Paris s’embrasent.
Novembre et décembre 2007 : les gendarmes mobiles et les CRS sont intervenus des dizaines de fois dans les facs et les lycées. 40 ans après 68, la répression s’est banalisée. Désormais, à chaque tentative de blocage, la police nationale, les BAC et les RG rappliquent. Ces derniers jours, le mouvement lycéen est confronté à ce type de déferlement répressif : au Lycée Gustave Eiffel à Gagny (93) par exemple, samedi 29 mars, plus de 200 lycéens sur un piquet de grève sont chargés par les brigades départementales de la Police Nationale, avec bombes lacrymo, flash-ball et matraques.
Les médias qui étalent de comparaisons sans intérêt avec mai 68 restent quasi unanimement silencieux sur ces faits. Qui a entendu parler de Pierre, lycéen de Nantes, qui a reçu le tir d’un flasball à bout portant dans l’œil parce qu’il a eu l’audace de se rendre à une manifestation ? Qui a entendu parler de Marco, militant de l’AGEN étudiant mobilisé pendant le mouvement contre la LRU, placé en garde à vue à Nanterre et actuellement poursuivi, par une inversion des rôles presque surréaliste, sur demande du service de sécurité de l’université pour « violences aggravées » sur vigiles ? Des dizaines d’autres cas similaires restent dans l’anonymat plus ou moins isolé.
Briser le silence et l’isolement. Faire de notre solidarité une arme puissante aux côtés des réprimés et inculpés des luttes est le premier but du meeting auquel nous appelons.
Il prend le relai des initiatives comme la « semaine contre la répression » organisées à Toulouse, Tours ou Nantes. Mais nous le savons l’université n’est que le reflet de ce qui se joue dans le reste de la société. Si nous voulons lutter avec justesse contre la répression, il faut en comprendre l’ampleur et les racines politiques. Nous lançons le débat avec ce meeting. L’expression de la répression s’étend. Que ce soit celle de la jeunesse scolarisée, des populations des quartiers populaires par le « karcher», la BAC et la tolérance zéro, des travailleurs en lutte par les mises à pied et les poursuites, des étrangers par de la xénophobie d’Etat, des rafles, des centres de rétention, ou encore une chasse à l’homme barbare qui aboutit à des noyades comme à Joinville ou à l’expulsion de 600 enfants en 2007 et de milliers de « travailleurs pauvres » selon une terminologie à la mode. Les épisodes de la répression ne sont pas séparés les uns des autres car une guerre sociale non déclarée est menée en France. En définitive la pratique du pouvoir consiste à criminaliser la résistance à la société inégalitaire. L’ex-chef de la police devenu président en a fait un rêve éveillé, rêve commun des nantis, il veut liquider non pas le souvenir de mai 68 mais plus précisément l’idée tenace, exprimée avec force alors, que le capitalisme et l’oppression ne sont pas un horizon indépassable.
D’ailleurs même si la bourgeoisie cherche à masquer son arsenal répressif sous le couvert de sa « guerre contre le terrorisme et la criminalité », elle ne cache pas certains de ces objectifs dans la guerre sociale. Contre qui met-elle en place des drones de combat en France ? Selon la réponse très officielle présente à la Une du journal Le Monde il y a peu : c’est pour surveiller « les banlieues et les manifestations » ! Idem pour le fichage ADN, initialement prévu pour la « grande criminalité » et désormais appliqué à toute personne ayant affaire à la police ! A un rythme effréné des lois de plus en plus répressives, piétinant les libertés démocratiques, sont promulguées. La vague répressive ne tombe pas du ciel : les méfaits du sarkozysme ne sont que l’expression de la crise du capitalisme qui s’amplifie. Les chargés d’affaires du capitalisme détruisent les conquêtes sociales, organisent l’exploitation et veulent réduire au silence et à la soumission ceux qui n’acceptent pas leur ordre social injuste. En grattant sous le vernis de la démocratie impérialiste, les marxistes appellent avec raison ce régime celui de la contre-révolution préventive.
http://agen-nanterre.over-blog.com/
Catégorie : Débats - Nanterre

  Du 16 avril 2008 au 18 avril 2008 - Paris
Colloque

Images et sons de mai 68 (1968-2008)

Images et sons de mai 68 (1968-2008)
Colloque international organisé par le Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (CHCSC) de l’Université de Versailles-Saint Quentin, l’Institut national de l’audiovisuel (INA) et la laboratoire Communication et politique (LCP)
les 16-18 avril 2007

Résumé
La réflexion du colloque portera sur la production des images et des sons en mai 68 et sur mai 68, leur rôle dans la construction des représentations de l'événement depuis quarante ans, et s'attachera au comparatisme international.

Mercredi 16 avril, 14h15

Accueil des participants
Ouverture du colloque
Mai 68 « à chaud » : saisir l’événement

(Présidence : Jean-Noël Jeanneney)
« Faire » ou « ne pas faire » de l’image à la télévision en mai 68 (Jean-Pierre Filiu)
Le reportage radiophonique des « événements » : mai 68 a-t-il inventé l’ « effet réel » en radio ? (Hervé Glevarec)
La rédaction de France-Inter en mai 68, trois regards sur l’événement (Béatrice Donzelle)
Discussion
Pause
Mai 68 et Elie Kagan : de la vision d’un reporter engagé à la construction d’une mémoire partagée (Alexandra Gottely)
Photographes policiers et photographies policières à Paris au printemps 1968 (Christian Chevandier)
Un Américain à Paris : mai 68 filmé par William Klein (Roxane Hamery)
Discussion

Jeudi 17 avril, 9h15

Contestation et cultures de mai 68
(Présidence : Pascal Ory)

Les cinéastes insurgés ont-ils manqué la couverture de mai 68 ? (Sonia Bruneau)
La CGT en 1968 : organisations, militants et salariés saisis par le cinéma (Michel Pigenet, Tanguy Perron)
Images de la contestation en 68 : l’exemple de L’Enragé (Stéphane Mazurier)
Le mai 68 des créatrices féministes. Dessins humoristiques, affiches militantes et arts plastiques (Fabienne Dumont)
Discussion
Pause
Graphiques sexy et images de sexe de 68. Les Situationnistes et le débat gauche-droite sur la pornographie comme mode et politique (Bertram M. Gordon)
R. Crumb : la construction du « pape » de la bande dessinée underground (Jean-Paul Gabilliet)
L’Underground et la culture visuelle des années 68. L’exemple des bandes dessinées (Michaël Rolland)
Discussion

Jeudi 17 avril, 14h30

Le monde bouge

(Présidence : Pierre Sorlin)

Les « années 68 » aux Pays-Bas (Nicolas Pas)
Mai 68 en Belgique (Hélène Wallenborn)
Topographie du 68 italien dans le cinéma et l’audiovisuel (Elena Mosconi)
Berlin-Prague-Paris (Caroline Moine)
Discussion
Pause
« Vies parallèles, images parallèles ». La présentation de mai 68 par les médias grecs et espagnols (Konstantinos Kornetis)
 Mai 68, tournant dans l’histoire des médias. Le cas argentin (Mirta Virela)
 Images de l’ignominie : la révolte étudiante à Mexico et le massacre de Tlatelolco (sur El Grito, de Leobardo Lopez Aretche) (Gabriela Trujillo)
Les films du « 68 japonais » (Geo Hirasawa)
Discussion

Vendredi 18 avril, 9h00

Mémoire vive : enjeux d’interprétations

(Présidence : Danielle Tartakowsky)

 « Un ciné-roman dans les bleus de travail. "Oser lutter, oser vaincre - Flins 68. Bande originale du film réalisé en mai-juin 68" (Jean-Pierre Thorn, 1972) » (Sébastien Layerle)
 Dassault notre force : une contre-mémoire communiste de mai 68 ? (Pauline Gallinari)
 De l’écrit au visuel : la Société du spectacle, avant et après mai 1968 (Fabien Danesi)
 Pourquoi quelquefois les images se mettent-elles à trembler ? (Ré) ecriture de l’histoire de mai 68 dans Le Fond de l’air est rouge de Chris Marker (François Lecointe)
Discussion
Pause
Les images militantes gaullistes de mai-juin 1968 à la présidentielle de 1974 (François Audigier)
L’absence de commémoration médiatique ? Images médiatiques et mai 68, autour du 10ème anniversaire (Antoine Henniquant)
Graffitis de mai 68 à Aleria, une liaison interdite ? (Pierre Bertoncini)
Discussion

Vendredi 18 avril, 14h30

Que reste-t-il de mai 68 ?
(Présidence : Emmanuel Laurentin)

Non consumiamo Marx de Luigi Nono (1969) : graffitis et manifeste musical (Jean-Sébastien Noël)
Johnny Halliday et mai 68 : une bande-son asynchrone ? (Yves Santamaria)
 Influences de mai 68 : écrits, images et sons des années de dictatures brésiliennes (Erika Thomas)
 A la poursuite des images de mai 68 au début du troisième millénaire, l’amour et les grenades : Innocents (The dreamers) de Bernardo Bertolucci (2002) et Les Amants réguliers de Philippe Garrel (2004) (Michel Cadé)
Discussion
Pause
La trace de mai 68 à Apostrophes : représentations héritées, renouvelées, commémorées (Frédéric Delarue)
Mai 68 en procès à la télévision (Claire Sécail)
Mai 68, de l’image à l’icône (Christian Delporte)
Discussion
Conclusions
Christian Delporte 

Paris (INA, Centre Pierre-Sabbagh, 83-85 rue Patay, 75013, Paris)
http://www.chcsc.uvsq.fr/colloques/coll_imagessonsmai68.html

  Le 17 avril 2008 - Bordeaux
Mai 68 et alors ?

Soirée ciné-débat autour du documentaire "Génération"

La nouvelle saison culturelle du Théâtre de la Science " Mai 68 et alors ?" se poursuit le 17 avril 2008 avec une soirée ciné-débat autour de la projection du documentaire Génération , réalisé par Hervé Hamon, Patrick Rotman et Daniel Edinger, au cinéma Utopia à Bordeaux, le 17 avril 2008, à 20h15.

Avec la participation d'Hervé Hamon, écrivain réalisateur.

Tarif : 5,30 €. Reservation obligatoire (8 jours avant au cinéma Utopia).

http://www.cap-sciences.net/upload/programme_2008.pdf

  Le 17 avril 2008
émission télé

Les innocents - 68 made in Germany

A l'occasion du 40e anniversaire de Mai 68, Arte proposera une programmation spéciale la seconde quinzaine d'avril :

le 17 avril,
programmation du  film de Bernardo Bertolucci Les innocents, suivi d'un documentaire intitulé 68 made in Germany

  Le 17 avril 2008
Emission télé

Mai 1968 dix semaines qui ébranlèrent la France

A 20h45 sur Planète
Mai 1969 dix semaines qui ébranlèrent la France un film de Patrick Rotman et Virginie Linhart (1998)

  Le 18 avril 2008 - Saint-Michel-sur-Orge
Projection

Faut-il jeter Mai 68 ?

A l'Espace Marcel Carné, un cycle cinéma consacré à Mai 68 :

- Vendredi 18 avril à 20h45 « Mourir à trente ans » en présence du réalisateur Romain GOUPIL.
- Dimanche 20 avril à 16h30 « Reprise » de Hervé Le Roux, 1996

Infos complémentaires:
Espace Marcel Carné
place Marcel Carné
91240 Saint-Michel-sur-Orge
Tél. 01 69 04 98 33
Pour le cinéma : Tarifs aux séances habituelles
Contacts : 01 69 04 98 33 ­ presse@espacemarcelcarne.fr
www.espacemarcelcarne.fr

  Le 19 avril 2008
Emission télé

1968, un monde en révoltes

Sur Public Sénat, un film de Michèle Dominici, samedi 19 avril 2008 à 22h

  Le 20 avril 2008 - Saint-Michel-sur-Orge
Projection

Faut-il jeter Mai 68 ?

A l'Espace Marcel Carné un cycle cinéma consacré à Mai 68 :

- Dimanche 20 avril à 16h30 « Reprise » de Hervé Le Roux, 1996

Espace Marcel Carné
place Marcel Carné
91240 Saint-Michel-sur-Orge
Tél. 01 69 04 98 33
Tarifs aux séances habituelles
Contacts : 01 69 04 98 33 ­ presse@espacemarcelcarne.fr

  Du 20 avril 2008 au 27 juillet 2008
Théâtre

68, pas de commémoration mais des mobilisations : Basta ya !

La compagnie Jolie Môme lance sa tournée : 68, pas de commémoration mais des mobilisations !

Spectacle Basta Ya !

- Dimanche 20 avril à Billy-Montigny (62)
à 17h Salle Léon Delfosse, avenue de la Fosse Z.
Réservations au 03 21 13 81 26

- Jeudi 1er mai à Saint-Avertin (37)
à 17h30 Maison des syndicats,18 rue de l'Oiselet
Entrée libre.

- Dimanche 11 mai à Saint-Nazaire (44)
17h Fête des nouvelles de Loire Atlantique
Parc Paysager, avenue Léo Lagrange

- Lundi 12 mai à Presles (95)
à 13h30 Grande scène de la fete de Lutte Ouvrière

- vendredi 16 mai à Drocourt (62)
20h30 salle Agora

- Mardi 20 mai à La Pommeraie (49)
Nous contacter.

- vendredi 23 mai à Genève (Suisse)
Maison de quartier de la jonction
http://www.maison-quartier-jonction.ch/

- Samedi 31 mai à Valence (26)
fête de La CMCAS de Valence

- Le 15 juin à Paris
Evenement particulier, plus d'informations très bientôt.

- Samedi 23 juin à Montreuil (93)
Parc Montreau Entrée libre

- le 6 juillet à Beauvais (60)
A 17h. Spectacles gratuits tout l'apres-midi

Pour que 68, ne nous fasse pas oublier 36 :
La Crosse en l'air de Jacques Prévert mis en scène par la Compagnie Jolie Môme
Samedi 7 juin à 20h24
à La Penne Sur Huveaune (13)
à 20h24, Salle de spectacle de La Penne Sur Huveaune
Reservations : 04 91 89 40 66

Réservez vos dates d'été : Festival La Belle Rouge
Théâtre, Musique, Cinéma, Cirque, Ateliers, Rencontres et Fraternité
Le festival conçu par la Compagnie Jolie Môme pour ses amis.
à Saint-Amant-Roche-Savine (63)
Les 25-26-27 juillet 2008
Programme complet et réservations très bientôt.
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | »