Se rendre directement au contenu principal / Go directly to main content

Menu de cette page : / This page’s menu:

» Accueil → Tous les événements
Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | »
Proposer une manifestation

  Du 30 avril 2008 au 09 mai 2008 - Clermont-l'Hérault
Expositions-théâtre-projections...

Mai 68 - Mai 2008, quel héritage?

Du Mercredi 30 avril au Vendredi 9 mai 2008 de 15h à 19h à l'Espace des Pénitents à Clermont-l'Hérault (34800). Vernissage le Mercredi 30 avril à 18h30

Programme:
- Exposition photos, tracts et documents originaux par Daniel Coulaud, un témoin de mai 68 à Paris. Photographe et docteur en géographie.
- Kiosque presse-biblio : tous les jours, à partir 17h30 consultation de documents originaux, tracts et journaux.
- Présentation de travaux : Exposition et recherches sur Mai 68 dans la région, réalisées par la bibliothèque municipale Max Rouquette.
- Installations et graphismes : l’air du temps, pour petits et grands avec B. Saint Pierre.
- Point Livres : vente d’ouvrages sur Mai 68 par la Librairie du Boulevard et la librairie l’Encre de Chine.
- Projections : documentaires et débats (source INA)  et photos sur les événements.

Les rendez-vous :
- Mercredi 30 avril - 18h30, espace des pénitents : Vernissage
- Lundi 5 mai à 20h30, cinéma Alain Resnais : Film Milou en Mai de Louis Malle. Projection et débat. Présentation du film et animation par François Médina, président animateur du ciné-club de Pézenas
- Mardi 6 mai à 20h30, salle Georges Brassens : Conférence Liquider, célébrer, oublier mai 68 ? Les enjeux d'un anniversaire. Mai 68, l'école, la société. Par Roger Monjo, Maître de conférences en Sciences de l'éducation - Université Paul Valéry Montpellier III. Débat Animé par Claude Cazalet.
- Mercredi 7 Mai - Espace des Pénitents :
15h00 : Atelier créatif enfants, autour de l’exposition
18h00 : Présentation Mai 68 et Clermont l'Hérault
Organisée par la bibliothèque municipale Max Rouquette. Exposition de livres.
- Vendredi 9 mai à 19h00, Espace des Pénitents : Héritage et témoignages. Soirée débat - parole en liberté. Autour d'un apéro amélioré...

  Du 30 avril 2008 au 14 mai 2008 - Le Péage de Roussignol (Isère)
Exposition, débats,concert

Mai 68. Quelle résonance 40 ans après

Le Comité-Inter-Entreprises de Rhodia et Travail et Culture vous proposent un nouveau rendez-vous en empruntant la réflexion de Gérard Filoche « la force propulsive de Mai 68 n’est pas épuisée »

Au programme :

Une exposition Arts Plastiques du 30 avril au 14 mai 2008
Émilie Collet, Henri Collet, Matthieu Liégeois, Aude Martin Olivier Perriolat présentent un « chaos artistique » en résonance avec les évènements de MAI 68. Ce travail collectif s’apparente à un acte politique, n’y a-t-il pas aujourd’hui encore des sources d’indignations qui alimentent l’Utopie de Mai 68?
semaine de 11h30 à 13h – 17h à 19h / week-end de 15h à 18h
visites de groupes possibles sur rendez-vous au 04 74 11 37 26
Vernissage le mardi 29 avril à 18H30

Une rencontre, mercredi 14 mai 2008 à 20h45 avec Gérard Filoche autour de son livre « Mai 68, histoire sans fin, Liquider Mai 68 ? même pas en rêve » Nicolas Sarkozy accuse mai 68 d’avoir « imposé le relativisme intellectuel et moral , liquidé l’école de Jules Ferry », «introduit le cynisme dans la société et dans la politique » et « abaissé le niveau moral de la politique ». Il aime à dire que « les héritiers de ceux qui, en mai 68, criaient CRS SS » prennent systématiquement le parti des voyous, des casseurs et des fraudeurs contre la police », avant d’ajouter : « je veux tourner la page de mai 68 une bonne fois pour toute». Selon lui, « Il faut liquider mai 68 ! » Gérard Filoche, adhérent à la CGT depuis 1962, co-fondateur et dirigeant des JCR à partir de 1965, co-fondateur et membre du Bureau politique de la LCR de 1969 à 1994, membre du secrétariat unifié de la Quatrième internationale de 1979 à 1994, membre du Parti socialiste depuis 1994.

Un concert, vendredi 16 mai à 2008 20h45 de Niobé « de l'humain dans nos affaires» Niobé en concert, c’est du festif en barre, du rythme en goguette et de la poésie en musique. Un univers joyeux, convivial et engagé dans lequel on se laisse emporter. Réservations nécessaires pour le concert au CIE Rhodia au 04 74 11 37 26 – à TEC au 04 74 29 45 26

  Le 30 avril 2008
Emission télé

68 année zéro

A l'occasion du 40e anniversaire de Mai 68, Arte proposera une programmation spéciale la seconde quinzaine d'avril :

le 30 avril
à partir de 21h, diffusion du documentaire 68 année zéro de Ruth Zylberman qui retrace le parcours de six européens dont la vie a été bouleversée par Mai 68.

  Le 01 mai 2008
Appel à contribution

L'héritage de Mai 68

Appel à contribution : L’héritage de Mai 68

Sens public, Revue électronique internationale, International Web Journal
www.sens-public.org

Le contraste est frappant, dans les événements de Mai 1968, entre leur rapidité et la manière dont ils ont marqué l’histoire française. Durant les quarante dernières années, Mai 68 a posé un héritage social et culturel complexe : si ces événements ont incontestablement illustré une transformation des valeurs, ils ont été pris dans les filets d’une commémoration à double face, départageant ceux qui s’en revendiquent et ceux qui s’y opposent. Récemment, la campagne des élections présidentielles de 2007 a ainsi vu les deux protagonistes du second tour s’affronter sur le plan des valeurs et de l’héritage Mai 68. Alors que pour les uns, Mai 68 a permis une évolution des moeurs et des mentalités, pour les autres elle n’est que le signe de l’excès caractéristique d’une volonté de jouissance sans bornes.

La Revue web Sens public (www.sens-public.org) lance un appel à contribution interdisciplinaire pour questionner l’héritage problématique de cette « révolution introuvable » selon le titre du livre de Raymond Aron et les séries de commémoration a posteriori qui en ont fait un « lieu de mémoire inachevé. Y a-t-il eu des éclaircissements dans le traitement historiographique des événements de Mai 68 ? Il ne s’agit pas tant de se cantonner à une démarche de témoignages, que de comprendre aussi bien la généalogie des controverses intellectuelles autour de 1968 que celle des événements concrets qui se sont déroulés à cette période.

L’appel est ouvert à toute contribution, nous indiquons juste des thèmes possibles pour les articles :
les commémorations de 1978, 1988 et 1998 ; les biographies de mai 1968 sortant en 2008 ; les échos de Mai 68 en province ; Mai 68 et la presse libre ; Mai 68 dans le débat politique français ; Mai 68 vu de l’étranger (quel regard portent les grands quotidiens étrangers sur ces événements ?)

Vous pouvez envoyer vos contributions à Christophe Premat (cpremat2000@yahoo.fr) et Carole Dely (carole.dely@orange.fr). Un résumé de 300 mots pourra être envoyé avant le 1er Mai 2008, les articles définitifs seront attendus pour le 1er septembre 2008. Une sélection des résumés aura lieu et les auteurs seront informés avant le 15 juin. Les auteurs sont priés de se référer à la charte éditoriale de Sens public téléchargeable dans l’onglet ‘Association’ sur le site (www.sens-public.org).

Soucieuse de la diversité des écritures contemporaines, la Revue Sens public offre un espace d'échange et de confrontation interdisciplinaires, dans une perspective cosmopolitique. Elle couvre de nombreux champs de réflexion (esthétique, éthique, histoire, pensée politique, philosophie, sciences, sociologie...) en accueillant à la fois des articles critiques, des créations en multimédia, littérature et poésie.

Partie prenante des évolutions liées au développement de l'édition numérique, la Revue contribue à promouvoir la pluralité des langues, la diversité culturelle et le partage des connaissances à travers ses rubriques et ses blogs, attirant un public mensuel de cinquante mille lecteurs. Enseignants, chercheurs, étudiants, écrivains, praticiens et artistes associent leurs initiatives aux orientations de la Revue. Ses rédacteurs et correspondants vivent dans plusieurs pays d'Europe (Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie, Roumanie, Slovaquie, République Tchèque...), des Amériques (Brésil, Canada, Colombie, Etats-Unis), d'Asie (Chine, Inde, Iran, Japon, Liban) et d'Afrique (Congo, Sénégal).
Présente depuis 2004 au Salon des Revues de Paris, Sens public est membre de la fédération Eurozine et du consortium Adonis (CNRS). Association à but non lucratif, Sens public développe des partenariats universitaires et institutionnels (publics et privés), organise des séminaires et des manifestations culturelles, et publie des livres en France en coédition avec l'éditeur Parangon (diffusion Sodis-Gallimard). En 2006 sont parus dans la collection les ouvrages collectifs Sartre, du mythe à l'histoire ; Sartre, violence et éthique ; Europe, le miroir brisé ; l'Expérience de la durée, et en février 2008 Le Singe de Kafka de Seloua Luste Boulbina.

  Du 01 mai 2008 au 31 mai 2008 - Semur en Auxois
Exposition

Photographies de Gilles Caron et Alain Dister

La Galerie Spiralinthe à Semur en Auxois expose des photographies de Gilles CARON et Alain DISTER sur Mai 68 du 1er au 31 Mai 2008.

  Du 01 mai 2008 au 03 mai 2008 - Beaumont (63)
Festival du film engagé

Mai 68, et après...

Université Populaire et Citoyenne du Puy-de-Dôme, Ville de Beaumont
Le 1er, 2, 3 et 4 Mai, 2ème édition du festival du film engagé : Mai 68, et après ...

1968-2008 : Cette édition se prête tout particulièrement à fêter les 40 ans de Mai 68, événements que certains voudraient jeter aux oubliettes de l'histoire et d'autres au contraire en ressusciter l'héritage et les valeurs qui influencent encore la société d'aujourd'hui.
A l'égal de 1936 dans l'imaginaire populaire, ce mouvement étudiant et ouvrier est d'une ampleur exceptionnelle, et pas seulement en France. Les luttes ouvrières ont imposé aux accords de Grenelle une revalorisation de 45% des minimats sociaux. Issu d'une contestation des valeurs portées par les générations antérieures, le mouvement étudiant a proposé une véritable révolution culturelle, engendrant de profondes transformations sociétales, le féminisme, le pacifisme, l'écologie, le "tiers-mondisme" comme le régionalisme... Par des prises de conscience collective, des aspirations à embrasser l'utopie, l'autogestion, la vie communautaire, la libération de la parole..., c'est toute une nouvelle façon d'exister qui est en marche.
Ce moment vrai de l'histoire s'attaque à tous les tabous de la société, au nom d'une liberté de conscience renouvelée. Il tente de briser les chaînes de la pensée unique de l'époque, chevillées aux piliers du pouvoir en place : la famille, l'école, l'armée, l'usine.
La jeunesse revendique la révolution sexuelle, s'identifie dans de nouveaux modes musicaux, aspire à d'autres choix de mode de vie en rupture avec la société de consommation et le fameux "métro boulot dodo".

Pour cette deuxième édition du film engagé, nous avons sélectionné une bonne trentaine de films qui vont du court métrage, au "film témoignage" en passant par le documentaire, la fiction...
Trois pistes ont guidé nos recherches et nos choix:
-Les événements qui ont conduit à 68 (lutte des femmes pour l'égalité et l'avortement, la guerre du Vietnam., l'Algérie...)
-La période de Mai 68, ici et ailleurs, dans les facs et dans les usines...
-Les évolutions de la décennie qui a suivi où toute une jeunesse clamait encore : "ce n'est qu'un début, continuons le combat".
Bien évidemment nous tenterons d'appréhender ce qu'il nous reste de 68 et nous inviterons pour chaque film un ou des témoins de cette période, de cette lutte, de façon à permettre aux spectateurs d'en débattre avec les "soixantuitards", eux mêmes.
Nous ferons une grande journée d'ouverture, le premier Mai à partir de 15 H à la salle des fêtes de Beaumont, en présence de personnalités qui ont marqué cette période.
La commune de Beaumont, partenaire du festival cette année, sera le lieu central de la manifestation (4 salles de projection, espace d'exposition, stand et buvette...). Néanmoins, d'autres projections auront lieu à Clermont-Fd (ITSRA), Courpières, Vic-le-comte.
Pour avoir le programme : Contacter l' UPC 63, 0473311405, www.upc63.ouvaton.org, upc63@ouvaton.org

  Le 01 mai 2008 - Montluçon
Fête champêtre

L'Union locale CGT fête mai 68

1968 2008 = 40 ans de lutte des travailleurs. Le 1er mai rassemblement à 10 heures devant l’édifice communal à partir de 12heures au Vercher à Désertines
Repas champêtre Et Spectacles : Groupe musique country : Norfolk, Groupe de blues rock : Melting Blues,
Allocution CGT
2 Expositions sous chapiteau
Une sur les événements de mai 68 et une sur l’énergie
TARIFS :
Repas, spectacles : 10 €
Spectacle seul : 5 €
RESERVATION
A l’Union locale CGT,
place Jean Dormoy
Ou par tél : 04 70 28 40 66

  Du 01 mai 2008 au 30 mai 2008 - Paris
Exposition

Atelier populaire des Beaux-arts

Exposition-vente d'affiches de l'Atelier populaire des Beaux-arts, exposées aux côtés de "CRS", oeuvres de l'artiste contemporain Dominique Larrivaz
Le Cabinet d'amateur, 12 rue dela Forge-royale, 75011 Paris
Jusqu'au 30 mai

  Le 01 mai 2008
Emission télé

Carnet de voyage, Che Guevara

A l'occasion du 40e anniversaire de Mai 68, Arte proposera une programmation spéciale
Jeudi 1er mai à partir de 21h :
Carnet de voyage, film de Walter Salles
Che Guevara, film documentaire de Raffaëlle Brunetti

  Le 01 mai 2008
Emission télé

Mai 68 sur Public Sénat

L’'émission Un monde de bulles, diffusée sur Public Sénat, consacre un numéro spécial à mai 68 le 1er mai à 18h, pour les rediffusions, voir la page www.publicsenat.fr/emissions/un_monde_de_bulles

Durée : 30 minutes

En 68, Dominique Grange chantait dans les usines pour les ouvriers en grève, Florence Cestac était arrêtée pour avoir découpé le drapeau français, Cabu croquait les manifs et les révolutionnaires...
40 ans après, ces acteurs incontournables de Mai 68 sont réunis sur le plateau d''Un Monde de bulles, aux côtés de jeunes auteurs, pour nous faire revivre ces événements et lancer des pavés dans la BD.
Les invités :
- Jacques Tardi et Dominique Grange pour " 1968...2008, n'effacez pas nos traces ! " aux Editions Casterman, un album de chansons illustrées par Tardi, accompagné d'un CD de chansons écrites à l'époque des événements et interprétées par Dominique Grange.
- Florence Cestac et Mathieu Sapin, auteurs-dessinateurs, pour le hors-série spécial Mai 68 du magazine " Pilote " aux éditions Dargaud.
- Cabu, pour " Mai 68 " aux éditions Michel Lafon, un album réalisé avec Wolinski, Cavanna, Gébé, Reiser, dont les dessins sont devenus les symboles d'une période emblématique.
- Jean Wacquet, scénariste et directeur des éditions Soleil et Franck Biancarelli, dessinateur, pour l'album du Collectif Soleil " Mai 68, un pavé de BD ".
- Alexandre Franc, dessinateur, et Arnaud Bureau, scénariste, pour " Mai 68, histoire d'un printemps " aux Editions Berg, une BD pédagogique et ludique préfacée par Daniel Cohn-Bendit.
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | »