Se rendre directement au contenu principal / Go directly to main content

Menu de cette page : / This page’s menu:

» Accueil → Tous les événements
Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | »
Proposer une manifestation

  Du 05 mai 2008 au 06 juin 2008 - Paris
Exposition

La Bande son de Mai 68

Mairie du 18ème - du 5 mai au 6 juin 2008
L’esprit de mai 68 souffle toujours en mai 2008. Ses valeurs sont toujours présentes aujourd’hui, dans la volonté de changer le monde pour le faire avancer. C’est bien le propos de cette exposition, à travers une sélection de près de 100 chansons, un voyage dans le monde magique de la musique de 1968.
Conception : Marie Audigier pour ODJ Music, avec la complicité de Serge Hureau pour le Hall de la Chanson
INFOS PRATIQUES
Mairie du 18ème - 1, place Jules Joffrin
Métro Jules Joffrin (Ligne 12) / Station Vélib n° 18025 : 81 rue Mont-Cenis

Le 40ème anniversaire du mois qui a bouleversé la France et d’autres pays du monde est l’occasion de faire un voyage dans le passé, à travers près de 100 chansons, pour découvrir ou retrouver la musique qui servait de toile de fond aux manifestations, barricades, grèves, occupations d’usine, mais aussi à l’intimité et à la vie privée.
La jeunesse était belle en 68, fière, utopiste et avait aussi un goût très sûr en musique !
L’année 1968 a vu une véritable explosion musicale dans le monde. Beaucoup de chansons d’alors sont devenues des classiques, et leurs interprètes, souvent, ont non seulement marqué leur temps, mais sont toujours aujourd’hui sur le devant de la scène.
Les chansons sont légères, émouvantes, politiques, graves. Certains mots claquent comme s’ils avaient été écrits aujourd’hui. D’autres nous emplissent d’une douce nostalgie. Vous pourrez découvrir des raretés, comme « Chère petite chose » de Baschung, qu’il écrivait encore avec un c en 68, ou encore une chanson complètement inédite de Renaud, « Crève salope », sa toute première chanson, écrite et chantée en mai 68 à La Sorbonne !

Le vernissage de l’exposition aura lieu le lundi 5 mai à 19h à la Mairie du 18ème

UN FILM TOUS LES MARDIS EN MAI
Et aussi, chaque mardi du mois de mai, à 20h rendez-vous à la mairie pour un ciné-club, avec des exclusivités, des invités, pour finir en musique bien sûr avec une soirée Scopitones, un montage exclusif des meilleurs films de 1968.
Mardi 6 mai
« Autocritique 68/98 » de Marie-Claire Schaeffer (INA / France 2)
Avant-première : « l’Etat d’Ames » de Eve-Patris SchaeffeR
Les enfants des témoins interviewés en 68, 78 et 98 s’expriment à leur tour.
Les Films d’un jour / DVD, sortie en mai, édité chez L’Harmattan.
Présenté par Eve-Patris Schaeffer
Mardi 13 mai
« Luttes ouvrières en 68 », vues par Slon /Iskra
Présenté par Jacques Willemont, réalisateur et un représentant de Slon/Iskra
Mardi 20 mai
Soirée Romain Goupil
« Mourir à 30 ans » (distribution MK2) + un film bonus très surprenant (issu du fonds INA)
Présentée par Romain Goupil
Mardi 27 mai
« Mai 68 en scopitones »
Présentée par Alain Brunet et Pascal Forneri, réalisateurs de scopitones


  Du 05 mai 2008 au 18 juin 2008 - Paris
Exposition

Regards sur mai à la CFDT

Exposition de 85 photos de Pierre Colombert et de documents d'archives de la CFDT

Le photographe Pierre Colombert travaillait notamment pour la CFDT en 68. C'est donc son regard sur mai, regard sur les rencontres entre étudiants et travailleurs, sur les usines occupées, sur la vie quotidienne,... que nous proposons. En complément, il s’est agi de faire une sélection parmi les nombreux dossiers conservés tant dans les archives confédérales que dans les archives fédérales. Le choix s’est fait à partir de différents supports et autour de quelques thèmes :
 
  • Affiches sur laquelle apparaissent les principales revendications portées par la CFDT
  • Presse confédérale et presse des structures
  • Communiqués et tracts publiés par l’ensemble de l’organisation
  • Photographies illustrant les évènements de mai 68 en province

CFDT 4, boulevard de la Vilette 75019 Paris

→ Voir le PDF

  Du 05 mai 2008 au 16 mai 2008
Emission télé

Les enfants de mai 68

Fabienne Servan Schreiber et Estelle Mauriac ont le plaisir de vous annoncer la diffusion de :
“LES ENFANTS DE MAI 68” (8x13’)

Les Lundi, mardi, jeudi et vendredi à partir du 5 mai 2008 à 9h45 sur FRANCE 5, dans le cadre de l’émission Les Maternelles

le 5 mai : “L’engagement en héritage” (famille Filoche)
le 6 mai : “Le syndicalisme en héritage” (famille Lauret)
le 8 mai : “68 un héritage difficile” (Cyril Montana)
le 9 mai : “Le féminisme en héritage” (famille Dental – Rey)

le 12 mai : “Le militantisme en héritage” (famille Cotteverte)
le 13 mai : “La terre en héritage” (famille Jaunet)
le 15 mai : “Le Gaullisme en héritage” (famille Deniaud)
le 16 mai : “L’héritage baba cool” (famille Miquel)

Retour sur mai 68 à travers le portrait de huit familles d’horizons différents. La série explore les réalités multiples de l’héritage soixante-huitard, sur 3 générations. Des trajectoires individuelles analysées à travers le prisme de la transmission et de l’engagement politique.

  Du 05 mai 2008 au 10 mai 2008
Emissions radio

Mai 68, mai 08, France culture occupe l'Odéon

Sur France culture, une semaine consacrée aux événements de mai 68 avec une journée spéciale, en direct et en public depuis le théâtre de l'Odéon à Paris le samedi 10 mai 2008, de 9h à 22h animée par Emmanuel Laurentin

> La Fabrique de l'Histoire
Radio 68
par Emmanuel Laurentin, Amélie Meffre. réalisation : Renaud Dalmar.
du lundi 5 au vendredi 9 mai 2008 de 9h05 à 10h
# lundi 5 mai 2008 : Le printemps des ondes
# mardi 6 mai 2008 : La radio dans la rue
# mercredi 7 mai 2008 : Radio des grèves/radio en grève
# jeudi 8 mai 2008 : 23-28 mai : la semaine folle
# vendredi 9 mai 2008 : L'ORTF : la grève à contretemps

> Une vie, une oeuvre
Benny Lévy (1945-2003)
par Simone Douek. réalisation : Dominique Costa.
le jeudi 8 mai 2008 de 10h à 11h
La vie de l'ancien leader de la Gauche prolétarienne,
avec Jacques Theureau, ingénieur, Alain Finkielkraut, philosophe, Gilles Hanus, professeur de philosophie et René Lévy, professeur de philosophie.

> Du grain à Moudre
Spéciales mai 68
par Julie Clarini et Brice Couturier. réalisation : Malika Mezghach.
les lundi 5 et mardi 6 mai 2008 de 17h à 18h
# lundi 5 mai 2008 : Raymond Aron, critique de 68
avec Nicolas Baverez, économiste, auteur de Raymond Aron chez Perrin/Tempus,
et Philippe Artières, historien à l'EHESS et président du Centre Michel Foucault.
# mardi 6 mai 2008 : Crise de l'école : quelles responsabilités de l'héritage de Mai 68 ?
avec Philippe Meirieu, ancien directeur de l'Institut National de Recherche Pédagogique et Vincent Cespédès, philosophe.

> Les Pieds sur Terre
Les enfants de Bobigny et 68
par Sonia Kronlund, Elodie Maillot. réalisation : C.Robert et V.Abouchard.
du mercredi 7 au vendredi 9 mai 2008 de 13h30 à 14h
Les événements de Mai 68 vus par les élèves du lycée Louise-Michel de Bobigny en Seine-Saint-Denis.
# mercredi 7 mai 2008 : De la révolte et de l'utopie
# jeudi 8 mai 2008 : Après la révolution sexuelle
# vendredi 9 mai 2008 : la révolte expliquée à Mami Bobigny

> Sur les docks
Quartier Renault-Billancourt 1968-2008
par Pierre Chevalier, Julie Navarre. réalisation : Jean-Philippe Navarre.
le vendredi 9 mai 2008 de 16h à 17h
Les souvenirs des ouvriers de Billancourt, haut lieu de lutte sociale en 1968.

> Travaux publics
68 vu de l'étranger
par Jean Lebrun. réalisation : Jean-Christophe Francis et Laurent Rousseaux.
du lundi 5 au mercredi 7 mai, de 18 h 30 à 19 h 30
Emissions en direct et en public de l'ENS (Ecole normale supérieure), 45 rue d'Ulm à Paris
# lundi 5 mai 2008 : Les ouvriers immigrés ont-ils pris la parole en 68 ?
# mardi 6 mai 2008 : 68 en Amérique latine : des violences au Mexique à la lutte au Brésil
# mercredi 7 mai 2008 : Prague : août après mai

> Les nouveaux chemins de la connaissance
L'impensée 68
par Raphaël Enthoven. réalisation : François Caunac.
du lundi 5 au vendredi 9 mai, de 19 h 30 à 20 h
Emissions en direct et en public de l'ENS (Ecole normale supérieure), 45 rue d'Ulm à Paris.
(émissions de jeudi et vendredi enregistrées en public le mercredi soir, de 20 h 15 à 21 h 30)
# lundi 5 mai 2008 : Michel Foucault : les mots et les choses avec Frédéric Gros, philosophe
# mardi 6 mai 2008 : Guy Debord : la Société du spectacle avec Stéphane Zagdanski, écrivain
# mercredi 7 mai 2008 : Pierre Bourdieu : les Héritiers avec Christophe Charle, historien
# jeudi 8 mai 2008 : Jacques Derrida : la grammatologie avec Charles Ramond, professeur de philosophie
# vendredi 9 mai 2008 : Roland Barthes : système de la mode avec Eric Marty, professeur de littérature

> Fiction / Le feuilleton
Au 68, rue Gay-Lussac
par Blandine Masson. réalisation : Michel Sidoroff.
du lundi 5 au vendredi 16 mai, de 20 h 30 à 20 h 50
Feuilleton en 9 épisodes écrit par Bertrand Leclair
40 ans après, 2 frères trient les souvenirs et les documents accumulés en mai 68 par leur père, dont ils commencent ainsi le deuil.

> Atelier de création radiophonique
T'as pas fini de m'entendre parler
par Philippe Langlois et Franck Smith. réalisation : Christine Diger.
le dimanche 11 mai 2008 de 22h10 à 23h30
Une comédie musicale radiophonique de François Bégaudeau.

Le samedi 10 mai 2008. En direct et en public du théâtre de l'Odéon :
   
> Répliques
Mai 68: quel héritage et pour qui ?
par Alain Finkielkraut. réalisation : Didier Lagarde le samedi 10 mai 2008 de 9h10 à 10h
Avec Serge Audier, Maître de conférences en philosophie morale et politique à l’Université de  Paris-Sorbonne (Paris IV), auteur de La pensée anti-68 (La Découverte) et Jade Lindgaard, journaliste à Médiapart.

> Concordance des temps
 L'ORTF en mai 68 : un autre monde ?
 par Jean Noël Jeanneney. réalisation : Patrick Molinier, le samedi 10 mai 2008 de 10h à 11h
Avec Jean Pierre Filiu, historien, auteur d'Une radio télévision en résistance, la crise de l’ORTF en Mai-Juin 68.

> Le rendez-vous des politiques
Spéciale mai 68
par Dominique Rousset, le samedi 10 mai, de 11 h à 12 h (émission enregistrée)
Avec Marie-France Garraud, femme politique, chargée de mission auprès de Georges Pompidou de 1967 à 1968.

> Questions d'éthique
 La mode des sixties
par Monique Canto-Sperber. réalisation : Luc-Jean Reynaud, le samedi 10 mai 2008 de midi à 12h30
Avec Dominique Veillon à propos de son livre La mode des sixties : l’entrée dans la modernité            

 > Edition de la mi-journée    (Autrement).
 Le journal de la rédaction par Véronique Pellerin.  Le samedi 10 mai 2008 de 12h30 à 12h45

> La rumeur du monde
Spéciale mai 68
 par Jean Marie Colombani et Jean Claude Casanova. réalisation : Brigitte Bouvier, le samedi 10 mai 2008 de 12h45 à 13h30
Avec Jean-François Sirinelli, historien français spécialiste de l’histoire politique et culturelle de la France au XXe siècle, professeur des universités à l’institut d’études politiques de Paris et directeur du Centre d’histoire de Sciences Po.

> Projection Privée
Mai 68 et le cinéma
par Michel Ciment. réalisation : Laurent Paulré, le samedi 10 mai 2008 de 13h30 à 14h15
Avec William Klein pour « Grands soirs et petits matins » (Arte video), Sébastien Layerle, auteur de Par ailleurs, le cinéma est une arme... : caméras en lutte en mai 68 (Editions du Nouveau Monde), Daniel Lindenberg pour Choses vues : Une éducation politique autour de 68 (Bartillat) et Lucien Logette, critique à "la Quinzaine Littéraire" et à "Jeune Cinéma".

> Mauvais Genre
Le cinéma et le DVD de Mai 68
par François Angelier. réalisation : Brigitte Mazire, le samedi 10 mai 2008 de 14h15 à 15h
Avec Jean Baptiste Thoret, historien du cinéma et critique à Charlie Hebdo et Philippe Rouyer, historien du cinéma et critique à Positif.

> Ca me dit, l'après-midi
Hanna Schygulla
par Frédéric Mitterrand. réalisation : Marie-Ange Garrandeau, le samedi 10 mai 2008 de 15h à 17h
Avec la comédienne allemande, Hanna Schygulla, égérie du réalisateur Rainer Werner Fassbinder.
  
> Jeux d'épreuves
Spéciale mai 68
par Joseph Macé-Scaron, le samedi 10 mai de 17h à 18h (émission enregistrée de 11h à 12h)
Avec Josyane Savigneau, Alexis Lacroix, Clara Dupont-Monod et Xavier Houssin. À propos d’André des ombres de Marie Cosnay (Laurence Teper), La désobéissance de Naomi Alderman (L’Olivier). Pas ce soir je dîne avec mon père de Marion Ruggieri (Grasset), Notre usine est un roman de Sylvain Rossignol (La Découverte).

> Lignes de fuite
Spéciale mai 68
par Edwy Plenel. réalisation : Christine Berlamont, le samedi 10 mai 2008 de 17h55 à 18h

> La malle des Indes
 '1968, année surréaliste'
par François Angelier. réalisation : Brigitte Mazire, le samedi 10 mai 2008 de 19h45 à 20h
Emission à partir du livre de Jérôme Duwa, paru à l'IMEC et intitulé "1968 année surréaliste".

> Fiction
Lecture d'Emmanuelle Béart
par coordination : Blandine Masson, le samedi 10 mai 2008 de 21h à 22h
Emmanuelle Béart lit Si les fourmis n'étaient rien sans les cigales, Conférence sur l'économie un texte de l'économiste Bernard Maris. Adaptation et mise en espace : Bérangère Bonvoisin. Assistants : Muriel Habrard, Pascal Fontaine et Maud Beylle. Co-Production : Théâtre National de L’Odéon – France Culture. Entrée : 5 à 12 euros Réservation indispensable sur  theatre-odeon.fr   01.44.85.40.40


Et déjà à réécouter :
Radio 68
> La Fabrique de l'Histoire
par Emmanuel Laurentin, Amélie Meffre. réalisation : Renaud Dalmar.
du lundi 5 au vendredi 9 mai 2008 de 9h05 à 10h

# lundi 5 mai 2008 : Le printemps des ondes
# mardi 6 mai 2008 : La radio dans la rue
# mercredi 7 mai 2008 : Radio des grèves/radio en grève
# jeudi 8 mai 2008 : 23-28 mai : la semaine folle
# vendredi 9 mai 2008 : L'ORTF : la grève à contretemps

Quartier Renault-Billancourt 1968-2008
> Sur les docks
par Pierre Chevalier, Julie Navarre. réalisation : Jean-Philippe Navarre.
le vendredi 9 mai 2008 de 16h à 17h
Les souvenirs des ouvriers de Billancourt, haut lieu de lutte sociale en 1968.
Spéciales mai 68

> Du grain à Moudre
par Julie Clarini et Brice Couturier. réalisation : Malika Mezghach.
les lundi 5 et mardi 6 mai 2008 de 17h à 18h
# lundi 5 mai 2008 : Raymond Aron, critique de 68
avec Nicolas Baverez, économiste, auteur de Raymond Aron chez Perrin/Tempus,
et Philippe Artières, historien à l'EHESS et président du Centre Michel Foucault.
# mardi 6 mai 2008 : Crise de l'école : quelles responsabilités de l'héritage de Mai 68 ?
avec Philippe Meirieu, ancien directeur de l'Institut National de Recherche Pédagogique et Vincent Cespédès, philosophe.

Les enfants de Bobigny et 68
> Les Pieds sur Terre
par Sonia Kronlund, Elodie Maillot. réalisation : C.Robert et V.Abouchard.
du mercredi 7 au vendredi 9 mai 2008 de 13h30 à 14h
Les événements de Mai 68 vus par les élèves du lycée Louise-Michel de Bobigny en Seine-Saint-Denis.
# mercredi 7 mai 2008 : De la révolte et de l'utopie
# jeudi 8 mai 2008 : Après la révolution sexuelle
# vendredi 9 mai 2008 : la révolte expliquée à Mami Bobigny

68 vu de l'étranger
> Travaux publics
par Jean Lebrun. réalisation : Jean-Christophe Francis et Laurent Rousseaux.
du lundi 5 au mercredi 7 mai, de 18 h 30 à 19 h 30
Emissions en direct et en public de l'ENS (Ecole normale supérieure), 45 rue d'Ulm à Paris
# lundi 5 mai 2008 : Les ouvriers immigrés ont-ils pris la parole en 68 ?
# mardi 6 mai 2008 : 68 en Amérique latine : des violences au Mexique à la lutte au Brésil
# mercredi 7 mai 2008 : Prague : août après mai

Benny Lévy (1945-2003)
> Une vie, une oeuvre
par Simone Douek. réalisation : Dominique Costa.
le jeudi 8 mai 2008 de 10h à 11h
La vie de l'ancien leader de la Gauche prolétarienne,
avec Jacques Theureau, ingénieur, Alain Finkielkraut, philosophe, Gilles Hanus, professeur de philosophie et René Lévy, professeur de philosophie.

L'impensée 68
> Les nouveaux chemins de la connaissance
par Raphaël Enthoven. réalisation : François Caunac.
du lundi 5 au vendredi 9 mai, de 19 h 30 à 20 h
Emissions en direct et en public de l'ENS (Ecole normale supérieure), 45 rue d'Ulm à Paris.
(émissions de jeudi et vendredi enregistrées en public le mercredi soir, de 20 h 15 à 21 h 30)
# lundi 5 mai 2008 : Michel Foucault : les mots et les choses
avec Frédéric Gros, philosophe
# mardi 6 mai 2008 : Guy Debord : la Société du spectacle
avec Stéphane Zagdanski, écrivain
# mercredi 7 mai 2008 : Pierre Bourdieu : les Héritiers
avec Christophe Charle, historien
# jeudi 8 mai 2008 : Jacques Derrida : la grammatologie
avec Charles Ramond, professeur de philosophie
# vendredi 9 mai 2008 : Roland Barthes : système de la mode
avec Eric Marty, professeur de littérature

Au 68, rue Gay-Lussac
> Fiction / Le feuilleton
par Blandine Masson. réalisation : Michel Sidoroff.
du lundi 5 au vendredi 16 mai, de 20 h 30 à 20 h 50
Feuilleton en 9 épisodes écrit par Bertrand Leclair
40 ans après, 2 frères trient les souvenirs et les documents accumulés en mai 68 par leur père, dont ils commencent ainsi le deuil.

T'as pas fini de m'entendre parler
> Atelier de création radiophonique
par Philippe Langlois et Franck Smith. réalisation : Christine Diger.
le dimanche 11 mai 2008 de 22h10 à 23h30
Une comédie musicale radiophonique de François Bégaudeau.

  Le 06 mai 2008 - Paris
Séminaire

Mai 68 et les intellectuels : questions à l'histoire orale

Troisième partie - Restitutions d'enquêtes
Séance du 6 mai
2008 :  Analyse fondamentale et formelle de récits, suite. Bilan critique du séminaire

Séminaire conçu et organisé par Agnès Callu, Conservateur du Patrimoine au Centre d'histoire des Archives nationales,  du 6 novembre 2007 au 13 mai 2008, à l'Ecole nationale des Chartes.
6-8 rue Calvin 75005 Paris.
3e étage  - Salle Jules Quicherat, le mardi de 17h30 à 19h30


Contact : Agnès Callu (agnes.callu@enc.sorbonne.fr)

Programme : http://elec.enc.sorbonne.fr/mai68/
Catégorie : Séminaires - Paris

  Le 06 mai 2008 - Paris
Séminaire

Mai 68 et la famille

L'héritage de Mai 68, Cycle de séminaire dirigé par le Professeur Dominique Lecourt (mars 2008 – juin 2008)organisées par la Fondation pour l'innovation politique

Mai 68 et la famille
Mardi 6 Mai (18h30-20h)

* Yvonne Knibiehler, professeur émérite à l’Université d’Aix-en-Provence
* Evelyne Sullerot, cofondatrice du Mouvement français pour le planning familial


Voici que s’annonce le quarantième anniversaire de Mai 68. Qu’en reste-t-il ? se demandent aussi bien les nostalgiques que ceux qui souhaitent en liquider l’esprit. Que faire, aujourd’hui, des événements d’une « révolution introuvable » dont chacun admet pourtant qu’ils ont modifié les rapports sociaux non seulement dans notre pays mais dans le monde – à la veille de sa «mondialisation » ?
Les intervenants des 15 tables-rondes organisées du 5 mars au 25 juin 2008 tenteront d’explorer méthodiquement ce qui, de « Mai 68 », a pu, ou peut encore, entraver ou favoriser l’innovation politique.

Fondation pour l'innovation politique
137, rue de l'Université - 75007 Paris
Tél: +33 (0)1 47 53 67 00 - Fax: +33 (0)1 44 18

http://www.fondapol.org/dossier/titre/lheritage_de_mai_68.html
Catégorie : Séminaires - Paris

  Le 06 mai 2008 - Privas (07)
Exposition/Débat

Mai 68 en Ardèche

Le mardi 6 mai, à 19h30, au Grand Café du Champ de Mars de Privas (07), l'association Café Sciences Humaines organise une soirée Autour de Mai 68

Thèmes et invités :
- Stéphane Moulain, professeur d'histoire-géographie
et animateur du Café Sciences Humaines, pour une intervention consacrée à "L'historiographie de Mai 68, de 1968 à 2008"
- Florence Joshua,
doctorante en Sciences Politiques à l'Institut d'Etude Politiques de Paris :
"Mai 68 dans le monde universitaire : l'influence du "gauchisme""
- Serge Der Loughian, animateur de l'Institut d'Histoire Sociale de la CGT-Ardèche :
"Mai 68 en Ardèche"

Plus d'informations sur :
http://cafesciencehumaines.blog4ever.com/blog/lirarticle-142546-728524.html
Catégorie : Débats - Privas (07)

  Du 06 mai 2008 au 07 mai 2008 - Toulouse
Rencontre/débat

Deux réunions publiques sur Mai 68

Le 13 mai 1968, une grève générale de 24 heures est organisée pour protester contre la répression brutale du mouvement étudiant. C’est un succès. 1 000 000 de personnes défilent dans les rues de Paris. Dans les deux jours qui suivent, des grèves éclatent chez Sud-Aviation, à Nantes, et dans les différentes usines Renault. Puis, en l’espace d’une semaine, la grève se répand dans tout le pays. Le 22 mai, on compte 9 millions de grévistes. Partout, les salariés occupent les entreprises. C’est la plus grande grève générale de l’histoire du mouvement ouvrier français.

Quarante ans plus tard, le souvenir de Mai 68 n’en finit pas de hanter la classe dirigeante. A longueur d’articles et d’émissions, les grands médias tronquent l’histoire de cette explosion révolutionnaire et la rangent dans la catégorie des " accidents " d’une époque définitivement révolue.

Les jeunes et les travailleurs ont tout intérêt à étudier l’histoire de Mai 68. Quelles en ont été les causes profondes ? Quelle place a occupé le mouvement étudiant ? Quel rôle ont joué les directions des syndicats et des partis de gauche ? Pourquoi le capitalisme est-il sorti sain et sauf de ce mouvement ? Comment expliquer la large victoire de la droite, aux élections législatives de juin 1968 ? Un mouvement de cette ampleur est-il encore possible, à l’avenir ? Autant de questions auxquelles tentera de répondre Jérôme Métellus, membres du PCF et rédacteur du journal marxiste La Riposte

MARDI 6 MAI 12h30 AMPHI 9 FAC TOULOUSE LE MIRAIL
MERCREDI 7 MAI 20h00 SALLE DU SENECHAL, Toulouse


Catégorie : Débats - Toulouse

  Du 06 mai 2008 au 24 mai 2008 - Genève
Fête du printemps

Mai 68 des valeurs à ne pas mettre en quarantaine

Fête du printemps de 10h à 23h du 6 au 24 mai 2008 : Mai 68 des valeurs à ne pas mettre en quarantaine
Rencontres, débats, films, théâtre, chansons, repas conviviaux, exposition : "Oser penser, oser agir, oser lutter, oser vaincre"
Maison du Krazy, Quartier de la Jonction 18 bis, Av. de Sainte-Clotilde 1205 Genève  tél. : 022 708 11 70 www.mqj.ch

Samedi 17 mai
16h00 Projection du film La désobéissance civile, respiration de la démocratie ou l’envol des oiseaux, de Louis Campana.
17h15 Rencontre avec les auteurs du livre Les Nouveaux militants, Laurent Jeanneau et Sébastien Lernould.
19h Repas convivial préparé par l’association Solidarité sans Frontières.
20h30 Le petit Nicolas et les copains, d’après un texte de Nicolas Sarkozy. Réalisation de Joëlle Dangeard, Virginie Lutz  et Jérôme Richer.
Mardi 20 mai
20h30 Rencontre – débat: Un pavé dans l’histoire, sur les traces matérielles de 1968 et des années qui suivirent, animée conjointement par l’association Archives contestataires et la Maison du Quartier de la Jonction.
Mercredi 21 mai
20h30 Rencontre – débat: 1971-2008, un travail social de rupture est-il toujours possible? animée par Joëlle Libois, responsable de la filière travail social à la HETS de Genève. Des témoignages apportés par un enseignant, un étudiant et des professionnels lanceront le débat et le public sera largement sollicité pour enrichir la discussion.
Vendredi 23 mai
19h Repas convivial préparé par l’association Mozaik.
20h30 Basta Ya! cabaret de chansons militantes avec la compagnie La Jolie Môme, de Paris, www.cie-joliemome.org
Samedi 24 mai
20h30 La Force délicate des ravissants petits os. Avec le collectif tessinois i Giullari di Gulliver (travail théâtral avec des personnes vivant des conditions handicapantes et des problèmes psychologiques).
Les mercredis 7, 14 et 21 mai
de 15h à 17h Atelier de création de matériel graphique engagé. Pour les jeunes de 13 à 17 ans avec Les Casse-rôles. Les débats, les films ainsi que l’atelier des Casse-rôles sont gratuits.
Les spectacles à la MQJ sont à 18.– CHF, 15.– CHF, carte «20 ans 20 francs» et «chéquier culture» à 8.– CHF. Les repas collectifs sont à 10.– CHF, boissons non comprises. Réservations indispensables au 022 708 11 70. Le programme détaillé et mis à jour sera visible sur notre site dès le 25 avril.

D’autres événements ailleurs en lien avec mai 68 :
Du 4 avril au 10 août: Une Suisse Rebelle 1968-2008. Musée historique de Lausanne, www.lausanne.ch/mhl
Dimanche 4 mai 17h-20h: Souvenirs 68. Unité d’Action Communautaire, rue Michel- Simon 7. Chantons ensemble mai 68 et vernissage de l’expo photos de Pablo Carreras, “Portraits des aînés de la Jonction“.
Du 5 au 9 mai: Forum du militantisme. Université de Genève, Uni-Mail.
Mardi 6 mai 20h: projection autour de l’homosexualité au café-librairie Livresse, rue Vignier 5, www.livresse.ch
Jeudi 22 mai 20h00: Yoanna en concert. Théâtre de l’Alhambra, rue de la Rôtisserie10, www.yoanna.ch
Du 1er au 24 mai: Cinéma Spoutnik, rue de la Coulouvrenière 11, www.spoutnik.info Théâtre St-Gervais, rue du Temple 5, www.sgg.ch/theatre/index.html, Fonction cinéma, Maison des Arts du Grütli, rue du Général Dufour 16, www.fonction-cinema.ch

  Du 06 mai 2008 au 31 mai 2008 - Nanterre
Exposition, projection, lecture de textes

Mai 68 à Nanterre et ailleurs

Du 6 au 31 mai, exposition « Mai 68 à Nanterre et ailleurs », photographies de Jean Pottier et Gérard-Aimé, tracts, affiches, publications. Salle de lecture de la médiathèque de Nanterre, 5 place de l’'Hôtel de Ville à Nanterre.
Samedi 17 mai. Projection d’un film documentaire (titre non précisé) sur la condition ouvrière en mai 68. Salle polyvalente de la médiathèque de Nanterre, 5 place de l'’Hôtel de Ville à Nanterre
Samedi 24 mai, à 16h. Film documentaire sur les événements de mai 68 (titre non précisé) suivi d’une rencontre-débat avec les photographes Gérard-Aimé et Jean Pottier, Jean-Pierre Duteuil, éditeur et écrivain, et Arlette Farge, historienne. Salle polyvalente de la médiathèque de Nanterre, 5 place de l’'Hôtel de Ville à Nanterre
Samedi 31 mai, à 11h. Lecture de textes et slogans de Mai 68 par Jean-François Perrier, comédien au théâtre des Amandiers, dans le cadre des petits déjeuners de la médiathèque Pierre et Marie Curie, 5 place de l'’Hôtel de Ville à Nanterre.

  Du 06 mai 2008 au 31 mai 2008 - Bercelone (Espagne)
Exposition

GS 68

Mardi 6 mai, quarante ans après le début des évènements qui ont bouleversé la société française et le pays tout entier, l’Institut Français de Barcelone inaugure une exposition de photos : « GS 68 » du photo-reporter turc, Göksin Sipahioglu, témoin engagé de ces émeutes parisiennes. L'exposition de Göksin Sipahioglu, "GS 68", est visible du 6 au 31 mai à la galerie de l'Institut Français de Barcelone. Ouvert du lundi au vendredi de 10 h à 21 h et le samedi de 10 h à 13 h. Téléphone (0034) 93 567 77 77.

  Du 06 mai 2008 au 31 août 2008 - Rennes
Exposition

À nous de parler !

Les étudiants de la section design graphique de L'Institut Supérieur des Arts Appliqués de Rennes présentent des affiches illustrant une vingtaine de slogans de Mai 68.

Quel est l'héritage de cet événement ? Quelles sont les références des jeunes de 20 ans ? Quel regard portent-ils sur les valeurs héritées de Mai 68 ? Comment abordent-ils l'autorité, la famille, l'éducation, la politique ? Ont-ils encore des illusions ?

À l'occasion des célébrations de cet événement, il semble important de s'interroger sur les héritiers, ceux qui construiront la société de demain et qui n'ont pas connu Mai 68. Une exposition à visiter en famille et qui suscitera certainement le débat !

Adresse :
Bibliothèque de Rennes Métropole
Les Champs Libres
10 cours des Alliés
CS 91231
35012 RENNES CEDEX

Renseignements et réservations : 02 23 40 66 00

En savoir plus

  Du 06 mai 2008 au 31 août 2008 - Rennes
Exposition Conférences

40 ans après, que reste-t-il de Mai 68 ?

A la Bibliothèque Champs Libres
Bibliothèque de Rennes Métropole
Les Champs Libres
10 cours des Alliés
CS 91231
35012 RENNES CEDEX

Mai 68 est un événement charnière de l'histoire récente de notre pays.
Remise en cause de nombreuses valeurs, Mai 68 exerce une fascination tant positive que négative. Depuis quelques mois, Mai 68 est au centre des débats. Pourquoi marque t-il autant les mémoires? De quel Mai 68 parle-t-on ? Pour mieux comprendre cet héritage, Les Champs Libres proposent une réflexion autour de trois axes, d'abord en revenant sur les événements eux-mêmes avec des images d'archives, ensuite en proposant une analyse de ces événements par des chercheurs en sciences sociales et des écrivains, enfin en essayant d'expliquer le mythe qui s'est créé au fil des ans. En croisant les disciplines (histoire, art, graphisme, sociologie, politique, cinéma), nos invités interrogent les clichés que nous en avons et essaient de donner une image et une lecture plus rigoureuse de cet épisode de l'histoire de France, ainsi qu'un aperçu de ce qu'il en reste dans la société d'aujourd'hui.

Dans le cadre de l'exposition “À nous de parler”
Du 6 mai 2008 au 31 août 2008
Bibliothèque | Salle La Borderie
Exposition temporaire
Les étudiants de la section design graphique de L'Institut Supérieur des Arts Appliqués de Rennes présentent des affiches illustrant une vingtaine de slogans de Mai 68. Quel est l'héritage de cet événement ? Quelles sont les références des jeunes de 20 ans ? Quel regard portent-ils sur les valeurs héritées de Mai 68 ? Comment abordent-ils l'autorité, la famille, l'éducation, la politique ? Ont-ils encore des illusions ? À l'occasion des célébrations de cet événement, il semble important de s'interroger sur les héritiers, ceux qui construiront la société de demain et qui n'ont pas connu Mai 68. Une exposition à visiter en famille et qui suscitera certainement le débat !

Conférences :
En juin :
MERCREDI 4 JUIN À 18H30
LES RENCONTRES DE LA BIBLIOTHÈQUE
La fin annoncée de l'avant-garde
Supports-Surfaces : un groupe inscrit en 1968 dans le camp de l'avant-garde
avec Stéphanie Jamet-Chavigny et Marcelin Pleynet
Salle de conférences Hubert Curien
Mémoire vive, la correspondance que le peintre Marc Devade a entretenue avec les autres artistes, membres du groupe Supports-Surfaces (Vincent Bioulès, Louis Cane, Daniel Dezeuze et Claude Viallat) révèle tout à la fois les affinités et les liens qui se tissent, mais également les rouages théoriques et les stratégies adoptées. La constitution de Supports-Surfaces, un des groupes fondateurs de l'art contemporain français, s'avère le reflet direct de l'engagement artistique, intellectuel, révolutionnaire d'artistes dans le contexte spécifique de Mai 1968. Les prises de positions radicales et politiquement engagées sont au coeur des échanges parfois virulents, à propos de l'exposition fondatrice du groupe à l'ARC, Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, en 1970, puis au sujet des orientations éditoriales de la revue Peinture, cahiers théoriques. Ces discussions laissent transparaître des tensions internes sur des questions telles que le positionnement face au milieu artistique et plus largement la place de l'artiste dans la société. Elles marquent ce qui sera, malgré lui, le dernier mouvement de l'avant-garde française.
Stéphanie Jamet-Chavigny est chercheuse en histoire de l'art et spécialiste de Supports-Surfaces.
Marcelin Pleynet est poète, romancier, critique d'art et essayiste.
En partenariat avec les Archives de la critique d'art Dans le cadre du cycle “40 ans après, que reste-t-il de Mai 68 ?” et en lien avec l'exposition “À nous de parler !”

JEUDI 12 JUIN À 20H30
CHAMPS CONTRE CHAMPS
Connaissez-vous vraiment Mai 68 ?
avec Érik Neveu et Boris Gobille
Salle de conférences Hubert Curien

En mai :
Les rencontres de la Bibliothèque / Images de mai
Champs Contre Champs / Mai 68, crise sociale, fracture intime
Les rencontres de la Bibliothèque / Combats de femmes pour les femmes et par les femmes !

http://agenda.leschampslibres.fr/

  Le 07 mai 2008
Table ronde

Mayo del 68 y España

La table-ronde Mayo del 68 y España aura lieu le 7 mai à l'Université Paris 1, Amphithéâtre Richelieu, de 19h à 21h avec la présence très probable de l'Ambassadeur d'Espagne et d'autres personnalités françaises et espagnoles.
Catégorie : Débats

  Le 07 mai 2008 - Angers
Débat

Mai 68, le combat continue

Angers, 7 mai / Mai 68, le combat continue
Alternative libertaire organise un débat à 20h30 sur le thème Mai 68 - mai 2008, le combat continue à L'Etincelle, 26 rue Maillé, 49100 Angers
Catégorie : Débats - Angers

  Du 07 mai 2008 au 07 juin 2008 - Saint-Denis
Exposition

Mai 68 s'affiche

Exposition de 21 affiches de Mai 68, certaines connues, d'autres moins ainsi que de trois affiches d'artistes signées. L'exposition est accompagné d'une petite plaquette avec un texte introductif, une bibliographie et une filmographie (documentaires) sélectives. Elle sera suivi d'une brochure faisant office de catalogue comprenant, outre la rerproduction des affiches, deux articles d'universitaires et une longue interview de Daniel Lindenberg.

Cette exposition et cette brochure sont organisées par le service d\'animation culturelle de la bibliothèque universitaire de Paris 8 Saint-Denis.

  Du 07 mai 2008 au 20 mai 2008 - Paris
Festival

Passage à l'Action

Du 7 au 20 mai 2008, Festival sur Mai 68 au cinéma Grand Action
5, rue des Ecoles, 75005 Paris

- Mercredi 7 mai : La Chinoise, de Jean-Luc Godard, en présence d'Anne Wiazemsky et Alain Bergala
- Jeudi 8 mai : Milou en mai, de Louis Malle et Deux jours sur Prague, en présence de A. J. Liehm, critique et Karoll Vachek réalisateur
- Vendredi 9 mai : La fête et les invités, de Jan Namec
- Samedi 10 mai : La plaisanterie, de Jaromil Jires
- Dimanche 11 mai : Mais qu'est ce qu'elles veulent, de Coline Serreau avec (sous réserve) Coline Serreau
- Lundi 12 mai : Tout va bien, de Jean-Luc Godard, en présence de David Faroult
  et sous réserve en avant programme : D'un bout à l'autre de la chaîne de Nicolas Stern, en présence du réalisateur
- Mardi 13 mai : L'an 01, film collectif de notamment Doillon, Gébé
- Mercredi 14 mai : Mourir à 30 ans, de Romain Goupil
- Jeudi 15 mai : Play Time, de Jacques Tati en présence de Stéphane Goudet, directeur du cinéma Le Mélies à Montreuil
- Vendredi 16 mai: L'aveu, de Costa Gavras, en présence de Patrick Rotman
- Samedi 17 mai: Jolie mois de mai, de l'ARC et Oser lutter oser vaincre, de Jean-Pierre Thorn en présence de Jean-Pierre Thorn et Jean-Marcel Bouguereau
- Samedi 17 mai: Le fond de l'air est rouge , de Chris Marker, en présence de Patrick Silberstein
- Lundi 19 mai : Nuit et brouillard au Japon, de Naisa Oshima, en présence (sous réserve) de Martine Aronowicz
- Mardi 20 mai : Berlin mai 68, Comité d'action 13e et La reprise aux usines Wonder, en présence des réalisateurs

http://www.legrandaction.com/passage-a-l-action.html

  Du 07 mai 2008 au 26 juillet 2008 - Paris
Exposition

Mai 68, l'affiche en héritage

La Galerie Anatome présente, du 6 mai au 26 juillet, une centaine de créations parmi les plus notables de l'’atelier populaire de l'’École des beaux-arts de Paris et de celui de l'’École des arts décoratifs.
Ce florilège provient du Département des estampes et de la photographie de la Bibliothèque nationale de France, où plusieurs centaines d’'affiches ainsi que quelques maquettes peintes, léguées par les protagonistes des ateliers, sont conservées depuis 1968.
Le parti pris de cette exposition est avant tout de rappeler le patrimoine esthétique et culturel que représentent ces affiches, dont l’'éclat, l’'impact et la portée politique et sociale demeurent saisissants. Il s’'agit également d’'offrir une réflexion sur la production des ateliers, bousculant certaines idées reçues. La notion de « création spontanée » des étudiants est ainsi mise en cause ; on découvrira, en revanche, l'’importance du mouvement de la Jeune Peinture dans l’'installation de l’'atelier des Beaux-Arts.
La présentation est établie selon un ordre chronologique de manière à situer chaque affiche dans son contexte : réponse immédiate à une allocution du chef de l'’État, aux propos d'’un de ses ministres, appels à la mobilisation en faveur de telle lutte, dénonciation d'’un méfait policier ou patronal, etc. Elle souligne à quel point les affiches ont su traduire les Événements.
De rares photographies, dont celles de Marc Riboud, viennent attester du fonctionnement des ateliers. Plusieurs reportages inédits permettent d’'apprécier l’'ampleur de la diffusion, confirmant le rôle de contre information permanente tenu par les affiches et leur aspect novateur, à côté des publicités ou des placards politiques traditionnels.
Enfin, sont présentées les unes et des doubles pages de périodiques illustrés contestataires, comme Action ou L'’Enragé, apparus en Mai 68, pour mesurer les liens avec la caricature militante et préciser le récit des Événements du point de vue du mouvement.

Commissariat : Michel Wlassikoff, historien, auteur de Mai 68, l’affiche en héritage, paru en mars 2008 aux éditions Alternatives.
Contact : Nawal Bakouri : Tel : 01 48 06 98 81

Galerie Anatome
38 rue Sedaine, Paris 75011
Entrée gratuite
www.galerie-anatome.com

  Du 07 mai 2008 au 17 juin 2008 - Paris
Exposition

68 s'affiche à GOBELINS

Exposition d’affiches authentiques de la collection privée Alain Vatar

Intrigué par les affiches contestataires de Mai 68, Alain VATAR a arraché des murs de Paris environ 150 affiches. C’est une sélection de celles-ci qui est présentée dans l’exposition organisée à GOBELINS, l’école de l’image du 7 mai au 17 juin 2008
Chasseur d’affiches… ainsi pourrait-on qualifier Alain Vatar pendant les « événements » de Mai 68. Âgé de 34 ans à cette époque, il se retrouve au milieu d’un Paris paralysé par les luttes entre étudiants et forces de l’ordre. Á la marge des foyers révolutionnaires, l’École des Beaux Arts par exemple, rebaptisée pour l’occasion « Atelier Populaire ex École des Beaux Arts », Alain VATAR battait le pavé à la recherche de trésors pour la plupart sérigraphiques, dont la forte créativité graphique collait à l’événement.
Rôdant tel un prédateur des jours et des heures durant autour d’une affiche qui le fascinait, Alain VATAR n’hésitait pas à braver tous les dangers que son statut de chasseur d’images impliquait. Comment ne pas sourire à l’évocation de la prise d’un de ses plus fameux trophées, le célèbre « CRS à la matraque ? Il a méthodiquement détaché ce brûlot au nez et à la barbe des… CRS postés autour de l’École des beaux-arts !
La passion d’Alain Vatar pour ces affiches réside dans la force évocatrice de cet art spontané dont les créateurs restent anonymes. Il a conservé de Mai 68 cette collection unique. Chacun de ces témoins exceptionnels incarne un message de Mai 68, depuis le célèbre « la chienlit, c’est lui » au « Pépé Pépègre », jusqu’à « Frontières = répression ».
Alain Vatar met un point d’honneur à conserver et à exposer ses images et ses textes, qui exprimèrent violemment l’esprit même de Mai 68. Ce fut pour lui, durant cette période, le « bonheur total ».

Exposition du 7 mai au 17 juin 2008
Du lundi au vendredi, de 10 heures à 18h30
GOBELINS, l’école de l’image
73, bd Saint-Marcel - 75013 Paris

  Du 08 mai 2008 au 18 mai 2008 - Anthony
Quinzaine culturelle

Il y a 40 ans, Mai 68

Quinzaine culturelle : Il y a 40 ans, Mai 68
Du 8 au 18 mai, résidence universitaire Jean zay, 55 avenue du général de Gaulle, 92160 ANTONY

Programme :

10 mai, Foyer, 17H : Préparation d’une manifestation festive, ‘‘Nous veux rien, nous veux tout’’
11 mai, 10H : Départ de la manifestation festive à Antony
11 mai, 16H, Foyer : Projection de L’Aube, en présence du réalisateur, Pierre Mejecosky
12 mai, 20H, Foyer : Rencontre avec Jean, qui présentera les comités d’action de 68 et les particularités du processus 68 (action dans la spontanéité, etc.)
13 mai, 20H, Foyer : ‘‘Mai 68 … mais 2008 ?’’ Rencontre et discussion sur les luttes menées par les résidents de la Cité universitaire Jean Zay depuis 1968, avec Marie-Jo, ancienne résidente, et un résident
14 mai, 20H, Foyer : Projection du documentaire The Weather Underground. Débat : ‘‘Penser et converger en dehors de l’ordre établi’’
15 mai, 20H, Foyer : ‘‘Les questions de mai 68 sont toujours devant nous !’’ Intervention de Patrick Viveret, philosophe. Projection du documentaire LIP, l’imagination au pouvoir. Discussion avec Dominique Pilhon, professeur d’économie et président du conseil scientifique d’ATTAC.
16 mai, 19H, Foyer : ‘‘Autogère ta bouffe, ton son et ta picole !’’. Bœuf musical, puis inventons notre soirée !
17 mai, 20H, salle Marguerite Duras : Théâtre, avec trois courtes pièces : Pour le théâtre obligatoire & Lettre aux directeurs, de Carl Valentin (1934) et Plages de la Sorbonne, de Thierry Lebas (2008)

Semaine ouvertes à tous et organisée par la Fédération des groupes d’études, association culturelle oeuvrant pour animer la vie culturelle sur la résidence universitaire d’Antony.
Informations : federation.ge@gmail.com / service culturel : 01.46.74.63.73

  Le 08 mai 2008
Arte

Benny Levy

A l'occasion du 40e anniversaire de Mai 68, Arte proposera une programmation spéciale
Jeudi 8 mai à 22h55 : Benny Levy, film documentaire d'Isy Morgenstern

  Le 08 mai 2008
Emissions radio

Mai 68 à l'ORTF et Benny Lévy

France Culture :

du lundi 5 mai au vendredi 9 mai :
- 09:05 LA FABRIQUE DE L'HISTOIRE
Mai 68 à l'ORTF - une série de cinq documentaires d'Amélie Meffre, Emmanuel Laurentin et Renaud Dalmar, avec l'aide de Camille Albrieux.

et le jeudi 8 mai :
- 10:00 LES HUMANITES:  UNE VIE, UNE OEUVRE
Benny Levy (1945-2003) par Simone Douek
Avec : Jacques Theureau, ingénieur, membre de la Gauche prolétarienne, ancien " établi ", par Alain Finkielkraut, Gilles Hanus, professeur de philosophie, directeur des "Cahiers d'études lévinassiennes", René Levy, professeur de philosophie, directeur de l'Institut d'études lévinassiennes, fils de Benny Levy
À l'École normale supérieure de la rue d'Ulm, qui est un foyer d'idées en ébullition, Benny Lévy met en fiches les trente-six volumes de Lénine, à la demande d'Althusser qui lui fait découvrir, dit-il, le pouvoir des textes. Nous sommes en 1966. Il est membre de l'Union des jeunesses communistes marxistes-léniniste (UJCML), qui sera interdite en juin 68, et dont naîtra en octobre 68 le mouvement de la Gauche prolétarienne (GP).
Benny Lévy est un un juif du Caire qui émigre en 1956, dans cette deuxième vague de sortie d'Egypte qu'impose aux juifs apatrides le régime de Nasser. Et si le militantisme politique qui l'anime lui fait tenir un rôle important comme chef de la Gauche prolétarienne, en rendant une sorte de sentiment d'appartenance à sa qualité d'exilé, les années qui suivent la dissolution de la Gauche prolétarienne (novembre 1973) le voient changer totalement d'horizon. Alors qu'il affirmait que " tout est politique ", Benny Lévy en viendra à dire, plusieurs années plus tard, après des rencontres décisives comme celles de Sartre et de Lévinas, que la politique est " l'empire du rien ". Trajet tout à fait singulier après mai 68, de cet homme qui se met alors à étudier l'hébreu et le Talmud.
C'est le processus et le parcours de cette transformation, du Caire à Jérusalem (où il fonde en 2000 avec Alain Finkelkraut et Bernard-Henri Lévy l'Institut d'études lévinassiennes), en passant par Bruxelles, Paris et Strasbourg, qu'Une vie, une oeuvre se propose de suivre.
Avec la voix de Benny Levy, archives INA
Réalisation : Dominique Costa

  Le 09 mai 2008 - Paris
Débat

Mai 68 et ses vie ultérieures

Les lundis du Lucernaire et des Amis du  Monde diplomatique

Le lundi 9 mai à 18 h 30, au Théâtre du Lucernaire, 53, rue Notre-Dame-des-Champs, débat autour de l’ouvrage de Kristin Ross : Mai 68 et ses vie ultérieures
Débat avec l’auteur. (Tél. : 01-42-22-26-50. Entrée libre dans la limite des places disponibles.) 

http://www.amis.monde-diplomatique.fr/article852.html

Catégorie : Débats - Paris

  Le 09 mai 2008 - Rodez
Rencontre

Un autre mai

Depuis maintenant plusieurs mois, tout le monde ne parle que de mai «68» et de la révolution qui a suivi. L'Aveyron, bien sûr, n'a pas été épargné. Alors, quarante après, deux, avec bien d'autres, des « animateurs de mai "68" » - comme ils se définissent eux-mêmes - ont décidé, le 9 mai prochain, d'organiser une réunion pour évoquer cette période . Il s'agit de Jacques Sérieys et Jean Malié. À l'époque, le premier était âgé de 17 ans et participait au comité d'action lycéen. Le second, avant de devenir l'actuel représentant de la Ligue des droits de l'Homme dans le département et l'un des porte-parole des réfugiés, était un salarié, adhérent au PSU et déjà militant au sein de nombreuses associations, dont le Mouvement français pour le planning familial.
Tout a commencé le 21 mai avec une réunion au Faubourg organisée par la convention des institutions républicaines, organisme auquel participaient des gens de tout bord politique », se souvient Jacques Sérieys qui a écrit un livre sur « Mai 1968 en Aveyron . Occupations de tous les lycées du département, grève dans les usines, manifestations soutenues par les agriculteurs emmenés par Raymond Lacombe… Nous avions toujours dit que nous aspirions à un autre monde pour tous. À partir de là, les choses se sont enchaînées à vitesse grand « V ». Occupations de tous les lycées du département, grève dans les usines, manifestations soutenues par les agriculteurs emmenés par Raymond Lacombe… « Nous avions toujours dit que nous aspirions à un autre monde pour tous. Ce qui explique la solidarité qui s'est mise en place autour du mouvement lycéen », explique Jacques Sérieys quand Jean Malié assure : « On discutait beaucoup dans une ambiance décontractée. C'est pour cela qu'aujourd'hui encore, le mois de mai "68" en Aveyron paraît intéressant ». Quatre décennies plus tard, les deux hommes ne regrettent rien. « Si c'était à refaire ? Sans problème. Mais il faudrait une sortie plus réussie », estime Jean Malié. Un avis partagé par Jacques Sérieys qui, depuis, appelle de ses vœux « une force politique qui porte les revendications de "68" ». Vu la situation actuelle, ils affirment, en dépit d'un « individualisme forcené », qu'une telle révolution est « à nouveau possible ». René Duran, alors ouvrier, refuse de combattre en Algérie et se cache à Paris. Il loge avec Pierre Goldman et devient moniteur auprès des jeunes du bidonville de Nanterre. Il revient à Rodez et crée avec Jacques Serieys, Jean-Louis Chauzy, Francis Jouve et Luis Baro, « Le Pavé » dont le nom signe leur solidarité avec Che Guevara et le front national de libération vietnamien.
Dans « Rodez en Révolution », seule contribution provinciale de l'imposant ouvrage collectif « La France des années 1968 » (éditions Syllepse, 900 pages, 30 €), Jacques Serieys, alors lycéen, relate les événements de mai 1968 à Rodez. René Duran, Jacques Serieys, Annie Zanchetti, Marie-Jo Vittori, Claude Frayssinet, Violette Aza, Jean Malié, Raymond Thomas, Martine Gimenez font partie de ces acteurs de mai 1968 en Aveyron où plusieurs lycées sont occupés et autogérés. L'apogée du mouvement se situe les 29, 30, 31 mai et 1er juin avec une prolifération de comités d'action cantonaux et communaux. Ce n'est qu'à regret que les grèves s'arrêtent peu à peu. « Comme mouvement politique, nous prenons conscience de la défaite ». Une semaine de réflexion sera organisée du 21 au 26 juillet 1968. Et plusieurs jeunes du mouvement s'engageront en politique…

La réunion organisée par le Collectif "68" se déroulera le mardi 9 mai, à la salle des fêtes de Rodez. Deux temps sont prévus. Un échange entre les organisateurs et la salle afin d'évoquer les souvenirs de ceux qui ont vécu cette période et les éventuelles questions des plus jeunes. Ensuite, à partir de 20h30, différents intervenants prendront la parole lors d'un débat autour des événements avec diffusion de documents d'époque.
Catégorie : Débats - Rodez

  Du 09 mai 2008 au 10 mai 2008 - Paris
Colloque

Le PSU en mai 68

Colloque sur le rôle du PSU et des étudiants du PSU en mai 68

A l'initiative de l'association des Amis de Tribune Socialiste (ex. PSU), à Paris - Mairie du 3ème, 
les vendredi 9 et samedi 10 mai 2008

Contact : Roger Baralis, militant PSU et dirigeant de l'UNEF en mai 68
Tél. 01 46 32 56 65

 

  Du 09 mai 2008 au 31 août 2008 - Dole
Exposition

Affiches de l'Atelier populaire des beaux-arts

Musée des beaux-arts de Dole, 85, rue des Arènes, Dole. Du 9 mai au 31 août.
Sur Internet : www.musees-franchecomte.com.

Et aussi à la Médiathèque de Tulle, 36, avenue Alsace-Lorraine,du 29 avril au 29 mai (voir cet agenda)

  Le 10 mai 2008 - Paris
Projection-débat

Grands soirs et petits matins

Samedi 10 mai à 20h30 : Projection/débat/anniversaire sur mai 68 au local parisien de la CNT : 33 rue des Vignoles, Paris 20ème, métro Avron ou Buzenval.

 Grands soirs et petits matins

William Klein filme au jour le jour des assemblées, débats improvisés, barricades, bagarres de rues, palabres, utopie en marche, résignation, malentendus. Ce documentaire est une passionnante chronique qui allie la chaleur lyrique du "direct" au recul ironique et critique. Filmé en noir et blanc, caméra au poing, c'est le document le plus précieux, le plus juste et le plus troublant sur ces évènements historiques. Des facs jusqu'aux usines, des AG aux barricades... l'Etat, la hiérarchie et le capitalisme sont contestés par des millions de grévistes, étudiants et salariés. Garçons de café, retraités, illuminés, immigrés, ménagères, étudiants, syndicalistes, touristes des beaux quartiers, cadres en mal de conscience, enragés de tous poils et de toutes tendances forment partout des tables rondes ambulantes... Pavés de bonnes intentions, rumeurs et révélations, rêves et discours les plus fous, analyses correctes et aberrantes, coups de théâtre, complots, confessions, crises de conscience, tripes et psychodrames...
www.cnt-f.org/fte

Débat :
Quelques idées :
Sommes-nous tous des soixantes-huitard-e-s ?
Quels sont les acquis et les échecs de 68 ?
Quelles leçons pouvons nous tirer de ce mouvement ?
Qu'est-ce qu'être révolutionnaire aujourd'hui ?

  Le 10 mai 2008 - Paris
Projection/débat

Anniversaire Mai 68 à la CNT

Samedi 10 mai 2008  à 20h30 : Projection/débat/anniversaire sur mai 68 au local parisien de la CNT : 33 rue des Vignoles, Paris 20ème, métro Avron ou Buzenval.
FILM : Grands soirs et petits matins, de William Klein
DEBAT : Quelques idées : Sommes-nous tous des soixantes-huitard-e-s ? Quels sont les acquis et les échecs de 68 ? Quelles leçons pouvons nous tirer de ce mouvement ? Qu’est-ce qu’être révolutionnaire aujourd’hui ?
Organisé par la CNT STE 92.

  Le 10 mai 2008 - Paris
Festival

68-Libérations

Dans le cadre du FESTIVAL des RESISTANCES et des ALTERNATIVES de Paris du 30 avril au 13 mai 2008
Sam 10 mai :
Action avec Collectif Contre le Publisexisme, 14h RDV 14h place de Châtelet
et
68 - Libérations, 14-22h La Petite Roquette, 6 rue Saint Maur, M° Voltaire
   Expo CCP 'Paysage du sexisme ordinaire' de S. Travaglianti et 'revues militantes'
- 14h, (à partir de) "La lutte oui, la fête aussi!", atelier jeux avec la Mare Aux Diables
- 15h, Jonas qui aura 25 ans en l'an 2000 d'Alain Tanner, 1976, 110min
- 17h Débat 'La révolution (liberation) sexuelle a-t-elle eu lieu? Quelles libérations, pour
   quel sexe et quelle sexualité?' avec CCP, JCarpentier auteur d'" Apprenons à Faire l'amour
   " 1971, Michèle de maison des femmes. Lecture "filles de mai". Diaporama pub sexualité.
- 18h30 Repas.
- 19h Alice's restaurant, Arthur Penn, 1969, 106 min
- 20h45 Débat 'Esprit communautaire, nouvelle forme en 2008, cohabitat', avec  Artemisia (communautés  
   Cevennes 68), Longo Maï, Dallas, squatteurs…
 


  Du 10 mai 2008 au 26 mai 2008 - Paris
Projections/débats

Passé Composé : Depuis Mai 68

À l'occasion du quarantième anniversaire des événements de Mai 68, l'Institut national de l'audiovisuel et le Théâtre de l'Odéon, lieu important dans la géographie de ce mouvement, souhaitent faire entendre, au delà des brouillages, les résonances de ce temps fort de l'histoire de France et du monde.

Samedi 10 mai
France Culture en direct du Théâtre de l'Odéon Direct radio
de 9h à 17h
«Mai 68 - Mai 2008 : France Culture occupe l’'Odéon»
Avec François Angelier, Monique Canto-Sperber, Jean-Claude Casanova, Michel Ciment, Jean-Marie Colombani, Alain Finkielkraut, Jean-Noël Jeanneney, Frédéric Mitterrand.
Pour en savoir plus sur le site de France Culture ...
Théâtre de l'Odéon - Studios Gémier et Serreau
entrée libre dans la limite des places disponibles.

Du 10 mai au 21 juin
Fréquence 68 Installation
Fais attention à tes oreilles, elles ont des murs.
(slogan relevé à Censier)
Source d’information et de désinformation, la radio a joué pendant mai 68 un rôle extrêmement important. L’Ina a puisé dans ses archives et la «chasseuse de sons» de France Inter, Caroline Cartier, en a fait des chroniques sonores.
Installation sonore permanente au Théâtre de l’Odéon dans les studios Serreau et Gémier.
Entrée libre de 15h à 19h

Samedi 10 mai
La célébration médiatique Atelier de la pensée
de 18h à 20h15
À bas les journalistes et ceux qui veulent les ménager.
(slogan relevé à la Sorbonne)
Quelle image, quelles images de mai 68 les médias ont-ils véhiculées pendant et après les événements au fil des anniversaires ? Quelle perception en ont eue ceux qui n'étaient pas présents sur les territoires occupés par la révolte ? Quelle carte sociologique, politique, ou imaginaire le regard des médias a t-il dessiné ?
Plateau d'invités, animé par Laure Adler et diffusion de documents audiovisuels de l'Ina avec Guillaume Durand (journaliste), Jean-Pierre Filiu (professeur à Science Po, auteur de Mai 68 à l'ORTF), André Gattolin (directeur de la rédaction d'«Empreintes de Mai» hors-série de MédiaMorphoses, ancien directeur du développement et des études de Libération), Pierre Haski (journaliste, fondateur de Rue89), Marie-José Mondzain (philosophe).
En partenariat avec le hors-série de MédiaMorphoses (Éditions Ina).
Théâtre de l'Odéon - Grande salle
entrée libre sur réservation : present.compose@theatre-odeon.fr - 01 44 85 40 44

Samedi 10 mai
«... et si les fourmis n'étaient rien sans les cigales...» Conférence
à 21h
conférence sur l'économie par Emmanuelle Béart d'après des textes de Bernard Maris,
adaptation et mise en espace de Bérangère Bonvoisin
"Voici le temps venu d'affirmer que l'inutile crée de l'utilité, que la gratuité crée de la richesse, et que l'intérêt ne peut exister sans le désintéressement".
Coproduction Odéon-Théâtre de l'Europe, France Culture
Retransmission en direct sur France Culture
Théâtre de l'Odéon - Grande salle
Tarifs de 5€ à 12€, Réservation : theatre-odeon.fr - 01 44 85 40 40 - fnac.com

Mardi 13 mai
Écrire Mai 68 ouvrage collectif (Éditions Argol) Lectures et rencontre à 18h
Avec Emmanuel Adely, Jean-Pierre Faye, Jacques Serena.
« Mai portait en puissance les énergies nécessaires à lever les interdits qui empêchaient de faire littérature de l'Histoire, du corps social, du sujet et du réel, mais les idéologies et les théories encore en vigueur ont longtemps retenu les oeuvres qui en traiteraient d'advenir. C'est de ces contradictions, de cette tension, de ces frictions, qu'une autre littérature est née, riche de cela même qui l'empêchait. » (extrait de la préface de Dominique Viard).
En partenariat avec les éditions Argol.
La rencontre sera suivie d'une signature avec les auteurs.
Théâtre de l'Odéon - Petit Odéon
entrée libre sur réservation : present.compose@theatre-odeon.fr - 01 44 85 40 44

Lundi 19 mai
Théâtre et Cinéma, les frictions de Mai 68 Atelier de la pensée
de 18h à 20h
Ne nous attardons pas au spectacle de la contestation, mais passons à la contestation du spectacle.
(slogan relevé à l'Odéon)
Des Paravents (1966) à Vilar en Avignon (juillet 1968) en France et dans le monde les acteurs de l'art sont en ébullition. Le théâtre, espace de paroles, est à une place centrale, il est aussi violemment contesté. On assiste à la naissance d'une nouvelle génération de metteurs en scène (déclaration de Villeurbanne) et de cinéastes qui s'affirment affranchis et en rupture. D'autres, comme Pasolini appuient non pas les étudiants lanceurs de pavés, mais la police : «Ce sont eux, les vrais ouvriers !», considérant que les étudiants sont des enfants de bourgeois qui protestent pour la forme.
Plateau d'invités introduit par Olivier Py animé par Laure Adler et diffusion de documents audiovisuels de l'Ina avec Robert Abirached (historien du théâtre), Marie-Ange Rauch (auteur de Le Théâtre en France en 1968, crise d'une histoire, histoire d'une crise), Jack Ralite (sénateur, compagnon de route de Jean Vilar), Hervé Le Roux (réalisateur, notament de Reprise). (en cours)
Théâtre de l'Odéon - Grande salle
entrée libre sur réservation : present.compose@theatre-odeon.fr - 01 44 85 40 44

Lundi 19 mai
Événements texte inédit de Didier-Georges Gabily Lecture à 21h
Avec Ulla Baugue, Catherine Baugue, Gilbert Beugnot, Frédérique Duchene, Elisabeth Doll, Bernard Ferrera, Patrick Fontana, Franck Frappat, Frédéric Leidgens, Jean-François Sivadier, Xavier Tavera, Nanténé Traore.
Adolescent en 1968, Didier-Georges Gabily revient vingt ans après sur ce qui a pu faire événement au niveau social et intime. Différents lieux, scènes, récits, situés en 1968 et en 1988, s'entremêlent dans une sorte de champ d'épandage qui porte l'empreinte des révoltes passées et des illusions perdues.
Théâtre de l'Odéon - Grande salle
entrée libre sur réservation : present.compose@theatre-odeon.fr - 01 44 85 40 44

Lundi 26 mai
Imaginaire subversif Atelier de la pensée
de 18h à 20h30
Changez la vie, donc transformez son mode d'emploi.
(slogan relevé rue Rotrou)
Où est la révolte aujourd'hui, comment s'exprime le refus, la résistance, la recherche
d'un autre monde ?
Plateau d'invités, animé par Laure Adler et Jade Lindgaard et diffusion de documents audiovisuels de l'Ina.
avec Keny Arkana, France (artiste de rap, auteur d'un documentaire sur l'altermondialisme), Mathieu Potte-Bonneville, France (philosophe, co-fondateur de la revue Vacarme), John Jordan, Grande-Bretagne (créateur de Reclaim The Streets), Naomi Klein, Canada (auteur de No Logo et de La Stratégie du choc).
Théâtre de l'Odéon - Grande salle
entrée libre sur réservation : present.compose@theatre-odeon.fr • 01 44 85 40 44

mai - juin
Un état de marche et de pensée Cinéma
De mai à juin, chaque semaine, la programmation du Mk2 Hautefeuille souhaite révéler progressivement, à même les films, la forme mouvante d'un état de marche et de pensée. Certains films conservent à l'évidence une empreinte directe de 68 ou des années qui suivent, mais nos choix se portent davantage sur une dynamique interne que sur un aspect illustratif. Autrement dit, notre sélection est avant tout placée sous le signe d'un présent qui travaille, et ce, quel que soit le moment historique du film. Présence mémorielle, sans doute, mais aussi, donc, invention du cinéma "tout court" que tente de mettre en lumière cette programmation animée d'énergie et de mélancolie, guidée par la conception d'une construction imaginaire travaillant les rapports au monde.
À partir du 30 avril - le week-end en matinée
Calle Santa Fe (2007) de Carmen Castillo
Batalla en el cielo (2005) de Carlos Reygadas
Lundi 5 mai - 2 séances en soirée 20h et 22h
The Take (2007) d'Avi Levis et Naomi Klein
À partir du 7 mai - le week-end en matinée
Le Brahmane du Komintern (2007) de Vladimir Leon
Vent d'est (1969) groupe Dziga Vertov
À partir du 14 mai - le week-end en matinée
On appelle ça le printemps (2001) d'Hervé Le Roux
Ce vieux rêve qui bouge (2001) d'Alain Guiraudie
Jeudi 22 mai - séance unique en soirée à 19h30
Route One USA de Robert Kramer
À partir du 28 mai - le week-end en matinée
Les baisers de secours (1989) de Philippe Garrel
J'entends plus la guitare (1991) de Philippe Garrel
À partir du 4 juin - le week-end en matinée
À mort la mort (1999) de Romain Goupil
Le pornographe (2001) de Bertrand Bonnello
À partir du 11 juin - le week-end en matinée
La société du spectacle (1973) de Guy Debord
L'état du monde (2008) film collectif de 7 cinéastes contemporains
À partir du 18 juin - le week-end en matinée
De bruit et de fureur (1988) de J.-C. Brisseau
Sur la piste (CM) de Julien Samani
Été 2008
Route One USA de Robert Kramer
La commune (2000) de Peter Watkins

Manifestation organisée par l'Odéon-Théâtre de l'Europe http://www.theatre-odeon.fr/fr/the_season/present_continuous/accueil-p-688.htm
avec l'Institut national de l'audiovisuel (http://mai68.ina.fr )
en partenariat avec France Inter, France Culture, Actes Sud, mouvements.info, MédiaMorphoses (Éditions Ina), France 2, evene.fr

  Du 10 mai 2008 au 12 mai 2008 - Presle (Val d'Oise)

Mai 68 à la fête de LO

La fête de LO aux couleurs de mai 68.
La traditionnelle fête de Lutte ouvrière aura lieu du 10 au 12 mai à Presles (Val d'Oise) et sera placée cette année "sous le signe de mai 68", a déclaré Arlette Laguiller, porte-parole et figure emblématique du parti trotskiste. "C'est un vrai plaisir que cette fête ait lieu cette année au mois de mai, parce que c'est l'occasion pour nous de rappeler ce qu'a été mai 68 pour la classe ouvrière".
La commémoration de mai 68, ajoute-t-elle, tombe à point "dans une période où la nécessité d'un mouvement d'ensemble face aux mesures du gouvernement se fait sentir". Comme tous les ans, les meetings de l'ex-candidate seront les moments phare de la Fête, en particulier son discours sur le grand podium dimanche après-midi.

  Du 10 mai 2008 au 07 juin 2008 - Montreuil
Théâtre

Interdit aux plus de trente ans

Théâtre
La Parole errante / Montreuil / 10, 17, 24, 31 mai et 7 juin 2008

Interdit aux plus de trente ans

Juin 68. Où une mère de famille, une étudiante, un professeur, un métallurgiste, un travailleur immigré, un délégué syndical et un journaliste endossèrent tour à tour le rôle de Don Quichotte pour répondre à la mort d’un lycéen tué lors d’un affrontement avec la police.

Mise en scène : Matthieu Aubert


9, rue François-Debergue
MONTREUIL
Tél : 01 48 70 00 76
M° Croix-de-Chavaux.

  Du 10 mai 2008 au 16 mai 2008
Emission radio

68, rue Gay Lussac

France culture, tous les jours du 10 au 16 mai à 20h30 : 68, rue Gay Lussac, feuilleton de Bertrand Leclair (l'histoire de deux frères, enfants en 1968, triant aujourd'hui les papiers de leur père, psychiatre engagé)

  Le 10 mai 2008
Emission radio

L'cologie politique après mai 68

France Inter, 10 mai, 14h, CO2 mon amour. Invités de Denis Cheyssoux, Noël Mamère, José Bové, Daniel Cohn-Bendit et Jean-marie Pelt évoquent la création de l’écologie politique après mai 68.

  Du 11 mai 2008 au 30 juillet 2008 - Lyon
Exposition

Mai 68

L'Institut d'histoire sociale de la CGT du Rhône et les Archives municipales de Lyon, organisent une exposition du 11 mai au 30 juillet 2008 en coopération avec les Archives municipales de Lyon  pour célébrer le 40 ème anniversaire de mai 68, aux Archives municipales de Lyon :
 
"Les 40 printemps des événements, au fil des affiches originales créées ou reproduites par les élèves de École nationale des Beaux-arts de Lyon. Un moment fort le 13 mai à 18h30 avec une soirée-débat animée par Charles Ramain de l'Institut CGT d'histoire sociale du Rhône et Sophie Béroud, maître de conférence à Lyon 2 : "Les mouvements de jeunesse contemporains dans le miroir de mai 68, les usages médiatiques et militants de la référence"
Déroulement des initiatives :
Vernissage le 13 mai 2008
8h : visite de l’exposition (avec des affiches jamais publiées)
projection d’un diaporama (13 minutes)
18h30 : conférence débats 
19h45 : buffet ( pour les participants a la conférence )
 
L’exposition sera visible ainsi que le diaporama jusqu’au 30 Juillet 2008.
ll y aura au cours de ces semaines d’autres soirées organisées, des visites commentées et des journées d’études. Les dates vous seront communiquées ultérieurement.
Archives municipales de Lyon
Entrée : Place des Archives
18, rue Dugas-Montbel - 69002 Lyon
(gare de Perrache côté cours Charlemagne)
Tél. : 04 78 92 32 50 - Télécopie : 04 78 92 32 99
aml@mairie-lyon.fr

  Le 11 mai 2008 - Paris
Festival

68-2008: Surveiller et punir

Dans le cadre du FESTIVAL des RESISTANCES et des ALTERNATIVES de Paris du 30 avril au 13 mai 2008

Dim 11 mai, 12h30-22h : 68-2008: Surveiller et punir CNT, 33 rue Vignolles, M° Nation

- 12h30 Extraits "Abécédaire" de G Deleuze. 13h30 " La rage et le rêve des
  condamnés " docu Jean-Pierre Krief, 2001. 14h30 'Interdit d'interdire' par SVEF
- 15h Débat "Prisons et la politique de répression" avec JPKrief, JPGalland du
  CIRC sur criminalisation drogues, L'envolée, ss-rés CNT sur EPM
- 17h Théâtre "Espaces contés"(Deleuze et Rouillan), par Cie Action discrète.
- 17h30 Charlie Bauer, marathonien de l'espoir ", de MMonge.
- 18h30 Débat 'Police technologique' avec SVEF.
- 19h repas. ?
-  19h30 Rétention de Sûreté, Une peine infinie de T. Lacoste, 68'.
- 20h30 Comme au Théâtre' d'Alain Astruc, Cie Théâtre

  Le 11 mai 2008
Emission radio

Evocation son et musique

France Culture, Atelier de Création Radiophonique, dimanche 11 mai, 22h
T’as pas fini de m’entendre… Emission préparée par l'écrivain François Bégaudeau
« 68, c’est beaucoup plus que 68. (…) 68, c’est une comédie musicale ininterrompue depuis cinquante ans», prévient l’écrivain François Bégaudeau, qui a concocté une évocation de cet événement inaugural tout en son et musique.

  Du 12 mai 2008 au 24 mai 2008 - Granville (Manche)
Exposition/ciné-débat

Les affiches de mai 68

A Granville. C'est le mois ou jamais pour revenir sur les événements de mai 68 et en parler. Ciné débat a concocté son programme.
Ils font aujourd'hui partie de la Ligue des droits de l'homme, d'Alternative citoyenne, de l'APPG, de la Libre pensée, etc... Ils ont tous vécu l'époque de Mai 68 mais reconnaissent être peut-être passés à côté... « Je revenais du service et je travaillais dans la banque. En plus, à l'époque, je vivais à Saint-Hilaire-du-Harcoüet... alors la révolution ! plaisante Daniel Gandanger l'un des membres du Ciné-club et coorganisateurs des rendez-vous prévus tout au long du mois de mai. Pour voir, écouter et réfléchir sur des événements qui trouvent parfois un écho dans l'actualité.

Le programme du mois. Du 12 au 17 mai, exposition Les affiches de mai 68, au centre social l'Agora.

Mardi 13 mai, à 20 h 45, ciné débat avec la projection du film (G) rêve général (e), première expérience de lutte chez des étudiants caennais contre le contrat première embauche (CPE). Débat avec les réalisateurs Daniela de Felice et Matthieu Chatellier, et le professeur d'économie Nicolas Benies de l'université populaire de Caen, au FJT Le Roc, entrée gratuite.

Du 13 au 24 mai, exposition de photo La manifestation anti-CPE, au FJT Le Roc.

Lundi 19 mai, à 20 h 30, au centre social l'Agora, débat et témoignages à partir de séquences du film La reprise : le 10 juin 1968, des étudiants filment la reprise du travail aux usines Wonder de Saint-Ouen. Une jeune ouvrière dit qu'elle ne rentrera pas. Gratuit.

  Le 13 mai 2008 - Paris
Séminaire

Mai 68 et les intellectuels : questions à l'histoire orale

Troisième partie - Restitutions d'enquêtes
Séance du 13 mai
2008 : Débat

Séminaire conçu et organisé par Agnès Callu, Conservateur du Patrimoine au Centre d'histoire des Archives nationales,  du 6 novembre 2007 au 13 mai 2008, à l'Ecole nationale des Chartes.
6-8 rue Calvin 75005 Paris.
3e étage  - Salle Jules Quicherat, le mardi de 17h30 à 19h30


Contact : Agnès Callu (agnes.callu@enc.sorbonne.fr)

Programme : http://elec.enc.sorbonne.fr/mai68/
Catégorie : Séminaires - Paris

  Le 13 mai 2008 - Paris
Débats au PCF

Mai-Juin 68 en France et dans le monde

13 mai - "Mai-juin 68 en France", autour numéro Hors-série de l'Humanité ouverture par Frédérick Genevée (historien, CN du PCF). En présence de M. G. Buffet et de militants et militantes des 50 entreprises qui ont fait 68, cette soirée donnera lieu à un échange de témoins comme Aimé Halbeher, Marcel Trillat, Xavier Vigna...

et dans la même semaine :

15 mai : "Mai-juin 68 dans le monde", ouverture par Jean Vigreux, historien

19 mai : "Mai-juin 68, aujourd'hui demain". M.G Buffet débattra avec tous les représentants des partis de gauche, qui auront répondu positivement à la sollicitation du PCF, sur ce que l'on peut retenir et ce qu'il faut prolonger de mai 68

Au siège national du Parti communiste français, Place du Colonel-Fabien, 75019 Paris

Catégorie : Débats - Paris

  Le 13 mai 2008 - Saint-Nazaire
Rencontre/débat

Voix au chapitre - Soirée bavarde avec Jean-Pierre Duteuil

Réduit à une pure dimension culturelle (elle-même vidée de son contenu subversif) par ceux qui veulent éradiquer toute idée de révolution et de critique du capitalisme, Mai 68 ne fut pas un accident de l'histoire sans suites. Pour de nombreux ouvriers mai 68 commence dès 1966 avec les révoltes à Caen, en Lorraine, à Fougères, à Redon ou à St-Nazaire ; avec un mouvement paysan en pleine mutation qui redécouvre l'affrontement avec la police ; avec un mouvement lycéen qui émerge plus d'un an avant les fameux événements. Sans en prévoir ni les formes ni le déroulement, il fallait être aveugle pour ne pas voir que de grandes choses se préparaient. La France ne s'ennuyait pas, la lutte des classes n'était pas rangée au rayon des antiquités, la classe ouvrière n'avait pas fait ses adieux. Mai 68 ce furent aussi de nouvelles formes d'organisation que l'on retrouvera tout au long des 40 années qui suivront : les Comités d'action, avec la volonté d'autonomie et la défiance vis-à-vis des structures syndicales et politiques. Autant dire qu'après les luttes et les expériences de l'hiver 2007 cela est toujours d'actualité ! Mai 68 ouvre une période de « divorce entre la classe politique, les medias, les intellectuels d'un côté et la société civile de l'autre », comme ils disent. Eh bien tant mieux !

Voix au chapitre - Soirée bavarde avec Jean-Pierre Duteuil autour de son livre Mai 68, un mouvement politique (Editions Acratie, 2008, 250 p. 23 euros.)
mardi 13 mai 2008 à 20 h 30 Salle Louis Scutenaire de la librairie Voix au chapitre
67 rue Jean Jaurès à Saint Nazaire - 02 40 01 95 70


J.-P. Duteuil fût l'un des fondateurs du Mouvement du 22 mars. Il a déjà publié en 1988 « Nanterre 65-68 vers le mouvement du 22 mars ». Militant anarchiste dès les années soixante, il est de ceux et celles qui n'ont pas fait leurs adieux à la révolution, et continuent à militer loin du serail politico-médiatique et mondain. Le 10 mai 68, alors que le mouvement étudiant catalysé par le Mouvement du 22 mars à la Fac de Nanterre déborde sur le pavé parisien autour de la Sorbonne, des militants du 22 mars renouent à Saint -Nazaire avec leurs réseaux anarcho-syndicalistes, établis de longue date via l'Ecole Emancipée, ou le syndicalisme ouvrier de Loire Atlantique. Meeting aux Chantiers, sur la plage, réunions formelles ou spontannées... Le «Mai étudiant» se ressource auprès de ses racines ouvrières, révolutionnaires et libertaires, pour mieux aborder la plus grande grève générale de l'histoire de ce pays qui démarrera le 13 mai... Elle ne se terminera qu'en juin, grâce aux efforts conjugués de la bourgoisie et de la gauche politique et syndicale qui préféraient la sécurité du gaullisme aux incertitudes de la révolution. Une attitude que l'on retrouve dans bien des luttes contemporaines...
Catégorie : Débats - Saint-Nazaire

  Le 13 mai 2008 - Paris
Débat

Mai 68, une contre-culture ?

A la Bibliothèque nationale de France, débat avec François Bon, Daniel Rondeau...
Suivi de projections
Site François-Mitterrand
Grand Auditorium/hall Est
Entrée libre
http://www.bnf.fr/
Catégorie : Débats - Paris

  Le 13 mai 2008 - Poitiers
Conférence

Mai 68 et la santé

A l'Espace Mendès-France de Poitiers, conférence : Mai 68 et la santé
le 13 mai 2008 à 20h30

Soirée organisée avec ASPES (Accès aux soins, perspectives et enjeux de la santé)
http://maison-des-sciences.org/416/mai-68-memoires-vives/

  Le 13 mai 2008 - Paris
Projection-spectacle

Meeting

Par le groupe Mai-68.org
A 18h : projection du film La reprise aux usines Wonder
Plus Intermèdes musicaux par Riton la manivelle et lecture-spectacle des textes de la Commune étudiante par la compagnie "La chasse au tigre".

A 19h30 : Mai 68 : le 40e rugissant
Avec : Charles Piaget, Monique Dental, Daniel Obono, Patrick Silberstein, Gérard Aschieri (FSU), Pierre Khalfa (Solidaire), Elyane Bressol (IHS-CGT), Nadia Benhelal

A la Bourse du travail (annexe) 31, Bd. du Temple 75003 Paris

  Du 13 mai 2008 au 01 juin 2008 - Paris
Exposition

L'Imagination au pouvoir

L'Imagination au pouvoir : affiches de Mai 68 en compagnie des "CRS" de Dominique Larrivaz

exposition du 13 mai au 1er juin 2008
vernissage le 15 mai 2008 à partir de 19 heures

Atelier populaire ex-école des Beaux-Arts. Le 14 mai 1968, le comité de grève des Beaux-Arts décide l'occupation immédiate des locaux de l'école l'atelier de sérigraphie, rebaptisée « Atelier populaire », produit la première affiche de la période : Usines Universités Union. Le 15 mai, un texte précise la différence entre l'art bourgeois et l'art populaire: le rôle de l'atelier est d'apporter une aide concrète au mouvement d'occupation des usines par la réalisation d'affiches au service du peuple. Pendant plus d'un mois, tous les matins, une assemblée générale réunissant artistes, travailleurs et étudiants va discuter du thème et des slogans à mettre en scène sur des affiches qui seront réalisées le jour même.

Le cabinet d’amateur 12 rue de la Forge Royale 75011 Paris
oeœuvres sur papier, photographies, lithographies, sérigraphies, affiches, multiples d'artistes, dessins, gravures contemporaines et anciennes...

du mardi au samedi de 14 heures à 19 heures
le dimanche de 14 heures à 17 heures
http://www.lecabinetdamateur.com

  Du 13 mai 2008 au 16 mai 2008 - Montpellier
Exposition

MAI 1968 Quand la Faculté des Lettres s’éveille

Le service des Archives de l’Université Paul-Valéry Montpellier III
présente une exposition retraçant, à partir des archives conservées sur le site, les évènements de 1968 à la Faculté des Lettres.
MAI 1968 Quand la Faculté des Lettres s’éveille… Exposition
13 – 16 mai 2008 Hall administratif, Les Guilhem de 9h à 18h

  Du 13 mai 2008 au 11 juillet 2008 - Nantes
Expo-événement

Mai 68 en Loire-Atlantique, le souffle du printemps

Une expo-événement sur le mouvement
Mobilisation universitaire précoce (dès 1967), mouvement ouvrier fort, contestation affirmée des organisations paysannes, unités de mouvements : le souffle de mai a revêtu des spécificités fortes en Loire-Atlantique. Le Conseil général les présente à travers une exposition historique, originale et interactive du 13 mai au 11 juillet à l'Hôtel du Département. Frise chronologique, affiches et tracts, conférences aux Archives départementales (*), points audiovisuels, appel à témoignage… 40 ans après, le Département célèbre ce printemps qui a durablement marqué la Loire-Atlantique.

Exposition du 13 mai au 11 juillet
Hôtel du Département
3, quai Ceineray
Nantes
Du lundi au vendredi de 8 h 30 à 18 h 30
Entrée libre
Tél. : 02 40 99 10 00

  Le 13 mai 2008
Emission télé

Mémoires de Mai

Canal Plus, 13 mai : Mémoires de Mai, film documentaire de Philippe Harel (2007, 88 mn).

  Le 13 mai 2008
Emission télé

Les vacances de Clémence

France 2, 13 mai : Les vacances de Clémence, téléfilm de Michel Andrieu.
Après une salve de documentaires, les événements de Mai 68 ont droit à une fiction.

  Le 14 mai 2008 - Paris
Séminaire

Mai 68 et les Eglises

L'héritage de Mai 68, Cycle de séminaire dirigé par le Professeur Dominique Lecourt (mars 2008 – juin 2008)organisées par la Fondation pour l'innovation politique


Mai 68 et les Eglises |
Mercredi 14 Mai (18h30-20h)

* Jean-Robert Armogathe, prêtre du diocèse de Paris, Recteur de l’Institut Bossuet, directeur d’études à l’École pratique des Hautes Études
* Jean Baubérot, président d’honneur de l’École pratique des hautes études, titulaire de la chaire « Histoire et Sociologie de la Laïcité »
* Denis Pelletier, directeur d’études à l’École pratique des hautes études (Sciences sociales des religions)

Voici que s’annonce le quarantième anniversaire de Mai 68. Qu’en reste-t-il ? se demandent aussi bien les nostalgiques que ceux qui souhaitent en liquider l’esprit. Que faire, aujourd’hui, des événements d’une « révolution introuvable » dont chacun admet pourtant qu’ils ont modifié les rapports sociaux non seulement dans notre pays mais dans le monde – à la veille de sa «mondialisation » ?
Les intervenants des 15 tables-rondes organisées du 5 mars au 25 juin 2008 tenteront d’explorer méthodiquement ce qui, de « Mai 68 », a pu, ou peut encore, entraver ou favoriser l’innovation politique.

Fondation pour l'innovation politique
137, rue de l'Université - 75007 Paris
Tél: +33 (0)1 47 53 67 00 - Fax: +33 (0)1 44 18

http://www.fondapol.org/dossier/titre/lheritage_de_mai_68.html
Catégorie : Séminaires - Paris
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | »