Se rendre directement au contenu principal / Go directly to main content

Menu de cette page : / This page’s menu:

» Accueil → Tous les événements
Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | »
Proposer une manifestation

  Du 06 mai 2008 au 31 mai 2008 - Bercelone (Espagne)
Exposition

GS 68

Mardi 6 mai, quarante ans après le début des évènements qui ont bouleversé la société française et le pays tout entier, l’Institut Français de Barcelone inaugure une exposition de photos : « GS 68 » du photo-reporter turc, Göksin Sipahioglu, témoin engagé de ces émeutes parisiennes. L'exposition de Göksin Sipahioglu, "GS 68", est visible du 6 au 31 mai à la galerie de l'Institut Français de Barcelone. Ouvert du lundi au vendredi de 10 h à 21 h et le samedi de 10 h à 13 h. Téléphone (0034) 93 567 77 77.

  Du 06 mai 2008 au 31 août 2008 - Rennes
Exposition

À nous de parler !

Les étudiants de la section design graphique de L'Institut Supérieur des Arts Appliqués de Rennes présentent des affiches illustrant une vingtaine de slogans de Mai 68.

Quel est l'héritage de cet événement ? Quelles sont les références des jeunes de 20 ans ? Quel regard portent-ils sur les valeurs héritées de Mai 68 ? Comment abordent-ils l'autorité, la famille, l'éducation, la politique ? Ont-ils encore des illusions ?

À l'occasion des célébrations de cet événement, il semble important de s'interroger sur les héritiers, ceux qui construiront la société de demain et qui n'ont pas connu Mai 68. Une exposition à visiter en famille et qui suscitera certainement le débat !

Adresse :
Bibliothèque de Rennes Métropole
Les Champs Libres
10 cours des Alliés
CS 91231
35012 RENNES CEDEX

Renseignements et réservations : 02 23 40 66 00

En savoir plus

  Du 06 mai 2008 au 31 août 2008 - Rennes
Exposition Conférences

40 ans après, que reste-t-il de Mai 68 ?

A la Bibliothèque Champs Libres
Bibliothèque de Rennes Métropole
Les Champs Libres
10 cours des Alliés
CS 91231
35012 RENNES CEDEX

Mai 68 est un événement charnière de l'histoire récente de notre pays.
Remise en cause de nombreuses valeurs, Mai 68 exerce une fascination tant positive que négative. Depuis quelques mois, Mai 68 est au centre des débats. Pourquoi marque t-il autant les mémoires? De quel Mai 68 parle-t-on ? Pour mieux comprendre cet héritage, Les Champs Libres proposent une réflexion autour de trois axes, d'abord en revenant sur les événements eux-mêmes avec des images d'archives, ensuite en proposant une analyse de ces événements par des chercheurs en sciences sociales et des écrivains, enfin en essayant d'expliquer le mythe qui s'est créé au fil des ans. En croisant les disciplines (histoire, art, graphisme, sociologie, politique, cinéma), nos invités interrogent les clichés que nous en avons et essaient de donner une image et une lecture plus rigoureuse de cet épisode de l'histoire de France, ainsi qu'un aperçu de ce qu'il en reste dans la société d'aujourd'hui.

Dans le cadre de l'exposition “À nous de parler”
Du 6 mai 2008 au 31 août 2008
Bibliothèque | Salle La Borderie
Exposition temporaire
Les étudiants de la section design graphique de L'Institut Supérieur des Arts Appliqués de Rennes présentent des affiches illustrant une vingtaine de slogans de Mai 68. Quel est l'héritage de cet événement ? Quelles sont les références des jeunes de 20 ans ? Quel regard portent-ils sur les valeurs héritées de Mai 68 ? Comment abordent-ils l'autorité, la famille, l'éducation, la politique ? Ont-ils encore des illusions ? À l'occasion des célébrations de cet événement, il semble important de s'interroger sur les héritiers, ceux qui construiront la société de demain et qui n'ont pas connu Mai 68. Une exposition à visiter en famille et qui suscitera certainement le débat !

Conférences :
En juin :
MERCREDI 4 JUIN À 18H30
LES RENCONTRES DE LA BIBLIOTHÈQUE
La fin annoncée de l'avant-garde
Supports-Surfaces : un groupe inscrit en 1968 dans le camp de l'avant-garde
avec Stéphanie Jamet-Chavigny et Marcelin Pleynet
Salle de conférences Hubert Curien
Mémoire vive, la correspondance que le peintre Marc Devade a entretenue avec les autres artistes, membres du groupe Supports-Surfaces (Vincent Bioulès, Louis Cane, Daniel Dezeuze et Claude Viallat) révèle tout à la fois les affinités et les liens qui se tissent, mais également les rouages théoriques et les stratégies adoptées. La constitution de Supports-Surfaces, un des groupes fondateurs de l'art contemporain français, s'avère le reflet direct de l'engagement artistique, intellectuel, révolutionnaire d'artistes dans le contexte spécifique de Mai 1968. Les prises de positions radicales et politiquement engagées sont au coeur des échanges parfois virulents, à propos de l'exposition fondatrice du groupe à l'ARC, Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, en 1970, puis au sujet des orientations éditoriales de la revue Peinture, cahiers théoriques. Ces discussions laissent transparaître des tensions internes sur des questions telles que le positionnement face au milieu artistique et plus largement la place de l'artiste dans la société. Elles marquent ce qui sera, malgré lui, le dernier mouvement de l'avant-garde française.
Stéphanie Jamet-Chavigny est chercheuse en histoire de l'art et spécialiste de Supports-Surfaces.
Marcelin Pleynet est poète, romancier, critique d'art et essayiste.
En partenariat avec les Archives de la critique d'art Dans le cadre du cycle “40 ans après, que reste-t-il de Mai 68 ?” et en lien avec l'exposition “À nous de parler !”

JEUDI 12 JUIN À 20H30
CHAMPS CONTRE CHAMPS
Connaissez-vous vraiment Mai 68 ?
avec Érik Neveu et Boris Gobille
Salle de conférences Hubert Curien

En mai :
Les rencontres de la Bibliothèque / Images de mai
Champs Contre Champs / Mai 68, crise sociale, fracture intime
Les rencontres de la Bibliothèque / Combats de femmes pour les femmes et par les femmes !

http://agenda.leschampslibres.fr/

  Le 07 mai 2008
Table ronde

Mayo del 68 y España

La table-ronde Mayo del 68 y España aura lieu le 7 mai à l'Université Paris 1, Amphithéâtre Richelieu, de 19h à 21h avec la présence très probable de l'Ambassadeur d'Espagne et d'autres personnalités françaises et espagnoles.
Catégorie : Débats

  Le 07 mai 2008 - Angers
Débat

Mai 68, le combat continue

Angers, 7 mai / Mai 68, le combat continue
Alternative libertaire organise un débat à 20h30 sur le thème Mai 68 - mai 2008, le combat continue à L'Etincelle, 26 rue Maillé, 49100 Angers
Catégorie : Débats - Angers

  Du 07 mai 2008 au 07 juin 2008 - Saint-Denis
Exposition

Mai 68 s'affiche

Exposition de 21 affiches de Mai 68, certaines connues, d'autres moins ainsi que de trois affiches d'artistes signées. L'exposition est accompagné d'une petite plaquette avec un texte introductif, une bibliographie et une filmographie (documentaires) sélectives. Elle sera suivi d'une brochure faisant office de catalogue comprenant, outre la rerproduction des affiches, deux articles d'universitaires et une longue interview de Daniel Lindenberg.

Cette exposition et cette brochure sont organisées par le service d\'animation culturelle de la bibliothèque universitaire de Paris 8 Saint-Denis.

  Du 07 mai 2008 au 20 mai 2008 - Paris
Festival

Passage à l'Action

Du 7 au 20 mai 2008, Festival sur Mai 68 au cinéma Grand Action
5, rue des Ecoles, 75005 Paris

- Mercredi 7 mai : La Chinoise, de Jean-Luc Godard, en présence d'Anne Wiazemsky et Alain Bergala
- Jeudi 8 mai : Milou en mai, de Louis Malle et Deux jours sur Prague, en présence de A. J. Liehm, critique et Karoll Vachek réalisateur
- Vendredi 9 mai : La fête et les invités, de Jan Namec
- Samedi 10 mai : La plaisanterie, de Jaromil Jires
- Dimanche 11 mai : Mais qu'est ce qu'elles veulent, de Coline Serreau avec (sous réserve) Coline Serreau
- Lundi 12 mai : Tout va bien, de Jean-Luc Godard, en présence de David Faroult
  et sous réserve en avant programme : D'un bout à l'autre de la chaîne de Nicolas Stern, en présence du réalisateur
- Mardi 13 mai : L'an 01, film collectif de notamment Doillon, Gébé
- Mercredi 14 mai : Mourir à 30 ans, de Romain Goupil
- Jeudi 15 mai : Play Time, de Jacques Tati en présence de Stéphane Goudet, directeur du cinéma Le Mélies à Montreuil
- Vendredi 16 mai: L'aveu, de Costa Gavras, en présence de Patrick Rotman
- Samedi 17 mai: Jolie mois de mai, de l'ARC et Oser lutter oser vaincre, de Jean-Pierre Thorn en présence de Jean-Pierre Thorn et Jean-Marcel Bouguereau
- Samedi 17 mai: Le fond de l'air est rouge , de Chris Marker, en présence de Patrick Silberstein
- Lundi 19 mai : Nuit et brouillard au Japon, de Naisa Oshima, en présence (sous réserve) de Martine Aronowicz
- Mardi 20 mai : Berlin mai 68, Comité d'action 13e et La reprise aux usines Wonder, en présence des réalisateurs

http://www.legrandaction.com/passage-a-l-action.html

  Du 07 mai 2008 au 26 juillet 2008 - Paris
Exposition

Mai 68, l'affiche en héritage

La Galerie Anatome présente, du 6 mai au 26 juillet, une centaine de créations parmi les plus notables de l'’atelier populaire de l'’École des beaux-arts de Paris et de celui de l'’École des arts décoratifs.
Ce florilège provient du Département des estampes et de la photographie de la Bibliothèque nationale de France, où plusieurs centaines d’'affiches ainsi que quelques maquettes peintes, léguées par les protagonistes des ateliers, sont conservées depuis 1968.
Le parti pris de cette exposition est avant tout de rappeler le patrimoine esthétique et culturel que représentent ces affiches, dont l’'éclat, l’'impact et la portée politique et sociale demeurent saisissants. Il s’'agit également d’'offrir une réflexion sur la production des ateliers, bousculant certaines idées reçues. La notion de « création spontanée » des étudiants est ainsi mise en cause ; on découvrira, en revanche, l'’importance du mouvement de la Jeune Peinture dans l’'installation de l’'atelier des Beaux-Arts.
La présentation est établie selon un ordre chronologique de manière à situer chaque affiche dans son contexte : réponse immédiate à une allocution du chef de l'’État, aux propos d'’un de ses ministres, appels à la mobilisation en faveur de telle lutte, dénonciation d'’un méfait policier ou patronal, etc. Elle souligne à quel point les affiches ont su traduire les Événements.
De rares photographies, dont celles de Marc Riboud, viennent attester du fonctionnement des ateliers. Plusieurs reportages inédits permettent d’'apprécier l’'ampleur de la diffusion, confirmant le rôle de contre information permanente tenu par les affiches et leur aspect novateur, à côté des publicités ou des placards politiques traditionnels.
Enfin, sont présentées les unes et des doubles pages de périodiques illustrés contestataires, comme Action ou L'’Enragé, apparus en Mai 68, pour mesurer les liens avec la caricature militante et préciser le récit des Événements du point de vue du mouvement.

Commissariat : Michel Wlassikoff, historien, auteur de Mai 68, l’affiche en héritage, paru en mars 2008 aux éditions Alternatives.
Contact : Nawal Bakouri : Tel : 01 48 06 98 81

Galerie Anatome
38 rue Sedaine, Paris 75011
Entrée gratuite
www.galerie-anatome.com

  Du 07 mai 2008 au 17 juin 2008 - Paris
Exposition

68 s'affiche à GOBELINS

Exposition d’affiches authentiques de la collection privée Alain Vatar

Intrigué par les affiches contestataires de Mai 68, Alain VATAR a arraché des murs de Paris environ 150 affiches. C’est une sélection de celles-ci qui est présentée dans l’exposition organisée à GOBELINS, l’école de l’image du 7 mai au 17 juin 2008
Chasseur d’affiches… ainsi pourrait-on qualifier Alain Vatar pendant les « événements » de Mai 68. Âgé de 34 ans à cette époque, il se retrouve au milieu d’un Paris paralysé par les luttes entre étudiants et forces de l’ordre. Á la marge des foyers révolutionnaires, l’École des Beaux Arts par exemple, rebaptisée pour l’occasion « Atelier Populaire ex École des Beaux Arts », Alain VATAR battait le pavé à la recherche de trésors pour la plupart sérigraphiques, dont la forte créativité graphique collait à l’événement.
Rôdant tel un prédateur des jours et des heures durant autour d’une affiche qui le fascinait, Alain VATAR n’hésitait pas à braver tous les dangers que son statut de chasseur d’images impliquait. Comment ne pas sourire à l’évocation de la prise d’un de ses plus fameux trophées, le célèbre « CRS à la matraque ? Il a méthodiquement détaché ce brûlot au nez et à la barbe des… CRS postés autour de l’École des beaux-arts !
La passion d’Alain Vatar pour ces affiches réside dans la force évocatrice de cet art spontané dont les créateurs restent anonymes. Il a conservé de Mai 68 cette collection unique. Chacun de ces témoins exceptionnels incarne un message de Mai 68, depuis le célèbre « la chienlit, c’est lui » au « Pépé Pépègre », jusqu’à « Frontières = répression ».
Alain Vatar met un point d’honneur à conserver et à exposer ses images et ses textes, qui exprimèrent violemment l’esprit même de Mai 68. Ce fut pour lui, durant cette période, le « bonheur total ».

Exposition du 7 mai au 17 juin 2008
Du lundi au vendredi, de 10 heures à 18h30
GOBELINS, l’école de l’image
73, bd Saint-Marcel - 75013 Paris

  Du 08 mai 2008 au 18 mai 2008 - Anthony
Quinzaine culturelle

Il y a 40 ans, Mai 68

Quinzaine culturelle : Il y a 40 ans, Mai 68
Du 8 au 18 mai, résidence universitaire Jean zay, 55 avenue du général de Gaulle, 92160 ANTONY

Programme :

10 mai, Foyer, 17H : Préparation d’une manifestation festive, ‘‘Nous veux rien, nous veux tout’’
11 mai, 10H : Départ de la manifestation festive à Antony
11 mai, 16H, Foyer : Projection de L’Aube, en présence du réalisateur, Pierre Mejecosky
12 mai, 20H, Foyer : Rencontre avec Jean, qui présentera les comités d’action de 68 et les particularités du processus 68 (action dans la spontanéité, etc.)
13 mai, 20H, Foyer : ‘‘Mai 68 … mais 2008 ?’’ Rencontre et discussion sur les luttes menées par les résidents de la Cité universitaire Jean Zay depuis 1968, avec Marie-Jo, ancienne résidente, et un résident
14 mai, 20H, Foyer : Projection du documentaire The Weather Underground. Débat : ‘‘Penser et converger en dehors de l’ordre établi’’
15 mai, 20H, Foyer : ‘‘Les questions de mai 68 sont toujours devant nous !’’ Intervention de Patrick Viveret, philosophe. Projection du documentaire LIP, l’imagination au pouvoir. Discussion avec Dominique Pilhon, professeur d’économie et président du conseil scientifique d’ATTAC.
16 mai, 19H, Foyer : ‘‘Autogère ta bouffe, ton son et ta picole !’’. Bœuf musical, puis inventons notre soirée !
17 mai, 20H, salle Marguerite Duras : Théâtre, avec trois courtes pièces : Pour le théâtre obligatoire & Lettre aux directeurs, de Carl Valentin (1934) et Plages de la Sorbonne, de Thierry Lebas (2008)

Semaine ouvertes à tous et organisée par la Fédération des groupes d’études, association culturelle oeuvrant pour animer la vie culturelle sur la résidence universitaire d’Antony.
Informations : federation.ge@gmail.com / service culturel : 01.46.74.63.73
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | »