Se rendre directement au contenu principal / Go directly to main content

Menu de cette page : / This page’s menu:

» Accueil → Tous les événements
Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | »
Proposer une manifestation

  Le 17 mai 2008 - Nantes
Débat

Mai 68 et la perspective révolutionnaire

Le Courant Communiste International, CICP, organise et invite à un débat sur :

Mai 68 et la perspective révolutionnaire

Au milieu du fatras de paroles et d'écrits déversés sur Mai 68, un des aspects les plus méconnus ou ignorés du mouvement qui le porte, c'est son caractère international. La propagande bourgeoise met en avant sa « spécificité nationale » : l'arriération de la société française, l'archaïsme de ses valeurs ou de ses institutions, le caractère borné de ses dirigeants… En fait, Mai 68 n'a pas éclaté comme un orage dans un ciel d'azur. Depuis 1964, la contestation étudiante se développe partout dans le monde, surtout contre la guerre au Vietnam : aux Etats-Unis, en Allemagne, en Grande-Bretagne mais aussi au Mexique ou au Sénégal. Quant au mouvement de la classe ouvrière en France, qui se manifeste pour la première fois simultanément avec celui des étudiants, il culmine dans une grève de masse de plus de 9 millions de prolétaires. Il est le déclencheur d'une vague de luttes internationales (« l'automne chaud» en 1969 en Italie, les grèves de 1970 en Pologne,…).
Le fait que les « soixante-huitards » les plus éminents (Cohn-Bendit, Glucksmann, July…) soient devenus aujourd'hui des porte-parole patentés de l'ordre établi nous est présenté par certains comme une preuve que Mai 68 n'était nullement porteur d'un message révolutionnaire. Les idéologues bourgeois de tous bords s'accordent pourtant pour dire qu'il y a un « avant-Mai 68 » et un « après-Mai 68 ». Mais pour eux, derrière « l'évolution des mœurs », il y a une simple "adaptation" à une société capitaliste plus moderne ou plus progressiste.
En réalité, il y a bien eu un changement de période historique depuis Mai 68 qui traduit la fin de la longue période de contre-révolution subie par le prolétariat après l'écrasement de la vague révolutionnaire de 1917-1923.
Le 17 mai 2008, de 16h à 19h, Salle de la Fraternité, 3 rue de l'Amiral-Duchaffault (quartier Mellinet), à Nantes
D'autres rencontres sont prévues en provinces (voir le 17 mai à Toulouse et à Lyon et le le 31 mai à Marseille)
http://www.internationalism.org/
Catégorie : Débats - Nantes

  Le 17 mai 2008 - Villeurbanne
Débat

Mai 68 et la perspective révolutionnaire

Le Courant Communiste International, CICP, organise et invite à un débat sur :

Mai 68 et la perspective révolutionnaire

Au milieu du fatras de paroles et d'écrits déversés sur Mai 68, un des aspects les plus méconnus ou ignorés du mouvement qui le porte, c'est son caractère international. La propagande bourgeoise met en avant sa « spécificité nationale » : l'arriération de la société française, l'archaïsme de ses valeurs ou de ses institutions, le caractère borné de ses dirigeants… En fait, Mai 68 n'a pas éclaté comme un orage dans un ciel d'azur. Depuis 1964, la contestation étudiante se développe partout dans le monde, surtout contre la guerre au Vietnam : aux Etats-Unis, en Allemagne, en Grande-Bretagne mais aussi au Mexique ou au Sénégal. Quant au mouvement de la classe ouvrière en France, qui se manifeste pour la première fois simultanément avec celui des étudiants, il culmine dans une grève de masse de plus de 9 millions de prolétaires. Il est le déclencheur d'une vague de luttes internationales (« l'automne chaud» en 1969 en Italie, les grèves de 1970 en Pologne,…).
Le fait que les « soixante-huitards » les plus éminents (Cohn-Bendit, Glucksmann, July…) soient devenus aujourd'hui des porte-parole patentés de l'ordre établi nous est présenté par certains comme une preuve que Mai 68 n'était nullement porteur d'un message révolutionnaire. Les idéologues bourgeois de tous bords s'accordent pourtant pour dire qu'il y a un « avant-Mai 68 » et un « après-Mai 68 ». Mais pour eux, derrière « l'évolution des mœurs », il y a une simple "adaptation" à une société capitaliste plus moderne ou plus progressiste.
En réalité, il y a bien eu un changement de période historique depuis Mai 68 qui traduit la fin de la longue période de contre-révolution subie par le prolétariat après l'écrasement de la vague révolutionnaire de 1917-1923.
Le 17 mai 2008, de 17h à 20h, CCO, 39 rue Georges Courteline, Villeurbanne (bus 27,37,38, arrêts Antonins)
D'autres rencontres sont prévues en provinces (voir le 17 mai à Toulouse et à Nantes et le le 31 mai à Marseille)
http://www.internationalism.org/
Catégorie : Débats - Villeurbanne

  Le 17 mai 2008 - Tulle
Rencontre

Prise de parole

Venez dire, lire, écouter des textes, poèmes, chansons autour de mai 68, avec la complicité des "Double Je".
Entrée libre à la médiathèque de Tulle, 36 av Alsace Lorraine.Samedi 17 mai , à partir de 15h30.
renseignement: 05 55 20 14 04
Catégorie : Débats - Tulle

  Le 17 mai 2008 - Paris
Projections, exposition, débats

Oui, mai !

A la Bibliothèque Faidherbe de Paris

L’année 1968 a marqué à bien des égards un tournant dans l’histoire du monde contemporain. Riche en évènements politiques et sociaux de première importance, elle a été aussi l’année phare d’une décennie de changements culturels profonds. Son héritage complexe et controversé nourrit les débats actuels.
En avril et en mai, au travers de projections de films, d’une exposition et de rencontres, la bibliothèque Faidherbe se propose d’aborder tous ces aspects.

du 1er avril au 31 mai 2008 :
« Oui, mai ! »
Témoignage Photographique de Gérald Bloncourt.
Responsable, durant plusieurs années, du service photographique du journal « L’Humanité », Gérald Bloncourt n’a cessé de parcourir la France et l’étranger, gravant sur la pellicule les conditions de vie et de travail du monde ouvrier ainsi que ses nombreuses luttes. En 1968, au plus près de l’action, il sera le témoin privilégié des mouvements de grève chez Renault à Boulogne-Billancourt et celui des évènements du quartier Latin.
Cette exposition restitue le regard d’un homme engagé…
Présentation également d’un choix d’affiches tirées du livre « Les Affiches de mai 68 » coédité par les Editions Beaux –arts de Paris et le Musée des Beaux-arts de Dole.

- samedi 17 mai 2008 à 14h
« Les Affiches de mai 68 »

« Mai 68 a été l’âge d’or de l’affiche politique en France, à tel point qu’on ne voit pas quelle période de l’histoire nationale pourrait rivaliser avec ce printemps ». Philippe Dagen
Dans le cadre du « Mai du livre d’art », rencontre avec Didier Semin et Anne Dary autour du livre « Les Affiches de mai 68 » coédité par les Editions des Beaux Arts de Paris et le Musée des Beaux-arts de Dole. Cet ouvrage présente 200 affiches principalement réalisées à l'Atelier populaire des Beaux-arts de Paris et des arts décoratifs pendant les mouvements de mai 1968. Non signées pour préserver l'anonymat, leur traitement révèle pourtant leurs auteurs qui sont des artistes comme Aillaud, Arroyo, Buraglio, Cremonini, Cueco, Julio Le Parc...

bibliothèque Faidherbe
18 rue Faidherbe
75011 Paris
01 55 25 80 20
Horaires d'ouverture
mardi - vendredi : 13h-19
jeudi : 13h-22h
mercredi - samedi : 10h-18h

  Le 17 mai 2008 - Paris
Projection/débat

Le fond de l'air est rouge

Par le groupe Mai-68.org
Projection du film de Chris Marker et débat avec Patrick Silberstein (La France des années 68) et Matthieu Guetta (Grand Action)
Organisé par le cinéma Grand Action et les éditions Syllepses
Au cinéma Grand Action, 5, rue des Ecoles, 75005 Paris

  Le 17 mai 2008 - Paris
Projection/débat

Ne pas perdre sa vie à la gagner !

A 14h : projection de Remettre en cause le travail et son organisation, avec Daniel Richter (ex-CFDT Renault), Monique Piton (ex du Comité d'action de Lip), Alain Desjardin (Larzac), Béatriz Graf (Long Mai), Henri Rouilleault (membre du bureau national de l'UNEF en 1968) et Jean Lajonchère ("Le curé rouge", ouvrier, prêtre, père de famille).
Organisé par les Amis de Tribune socialiste (ex-PSU)
Centre culturel la Clef, 21, rue de la Clef, 70005 Paris

  Du 17 mai 2008 au 07 juin 2008 - Chalette sur Loing (45)
Exposition / Projections

Chalette fête Mai 68

Samedi 17 mai : à partir de 21 heures
Soirée festive avec la compagnie LUBAT, place de la Commune – Chalette – Vésines

Samedi 24 mai – 18 heures : salle de quartier de la Pontonnerie
Inauguration de l’exposition, « Mai 68 à Chalette et dans le Montargois »
Débat et témoignages par les acteurs des événements

Jeudi 29 Mai – 20 heures 30 : le HANGAR
Projection du film en présence du réalisateur Christian ROUAUD : les LIPS (Film sorti en mars 2007).
Le film donne à voir et à entendre les hommes et les femmes qui ont mené la grève ouvrière la plus emblématique de l’après 68, celle des usines LIPS à Besançon.
Un mouvement de lutte incroyable, qui a duré plusieurs années, mobilisé des foules entières en France et en Europe, multiplié les actions illégales sans céder à la tentation de la violence, porté la démocratie directe et l’imagination à l’incandescence.
Des récits entrecroisés, des portraits, une histoire collective, pour essayer de comprendre pourquoi cette grève porta l’espoir et les rêves de toute une génération. C’est possible, les Lips l’ont fait.

Samedi 31 mai – 20 heures : salle Polyvalente Maison des Associations
La ville fête les élus de 1971 à 2008
Des évènements de Mai 68 à l’arrivée de la gauche en 1971 à la Mairie de Chalette sur Loing, il n’y a qu’un pont.
Pour honorer cette histoire commune, soirée autour d’un repas fraternelle sur réservation : entrée 15 euros.

Samedi 7 juin : au Hangar
La nuit du « CéniMai »
18 heures ; L’an 01 de Jacques Doillon
avec Romain Bouteille, Cabu, François Cavanna, Gérard Depardieu, Martin Lamotte, Professeur Choron, Georges Wolinski, Gébé, Coluche, Miou-Miou, Jacques Higelin, Gérard Jugnot, Thierry Lhermite
« La guerre sans la guerre ! Une révolution nouvelle, universelle, enclenchée un beau matin par tous ceux (nombreux) qui en ont ASSEZ !
A l’heure dite, « on arrête tout » et on se met à réfléchir : l’an 01 commence. Abandonnant leurs travaux, tous les corps de métiers – y compris l’armée ! – se parlent dans la rue, changent d’identité, flânent, se reposent, s’aiment….
20 heures 30 : Milou en mai de Louis Malle (sorti en 1990)
Avec Miou-Miou, Michel Picolli, Michel Duchaussoy, Bruno Carette, Paulette Dubost, …
Dispute d'une famille bourgeoise de province pour le partage de l'héritage autour du cadavre de la défunte sur fond de Mai 1968

  Du 17 mai 2008 au 09 novembre 2008 - Montreuil
Exposition

Mai 68 à la Une du Figaro et de l'Humanité

Au Musée de l'histoire vivante 31 bd Théophile Sueur 93100 Montreuil

Mai 68 à la Une du Figaro et de l'Humanité,  du 17 mai au 9 novembre 2008

Inauguration le samedi 17 mai 2008 "Nuit des musées"

16h30 : Conférence avec Roger Martelli, historien et directeur du magazine Regards et Jean-Philippe Legois, historien des mouvements étudiants (CAARME) et auteur du livre Les slogans de 68, First, 2008
(en partenariat avec le magazine Regards, diffusion du film documentaire 1968, les ouvriers aussi par Bruno Muel et Xavier Vigna)
18h30 : Inauguration de l'exposition

Eric Lafon
Responsable des activités scientifiques
Musée de l'histoire vivante - Montreuil
tél : 01 48 70 61 62
Site Internet : http://www.museehistoirevivante.com

  Du 17 mai 2008 au 18 mai 2008 - Toulouse
Lectures, théâtre

Mai au Pavé

Dimanche 18 mai 2008 dès 12h, au Théâtre du Pavé (34 rue Maran - Toulouse)
En 2008, le Centre Régional des Lettres, véritable acteur de la scène littéraire et culturelle régionale, développe des partenariats et organise des événements avec différentes institutions culturelles.
SECOND RENDEZ-VOUS
« Mai au pavé » - 18 mai 2008
Plongez dans l’atmosphère de Mai 68
• décor créé pour l’occasion
(photos de 68 issues de collections privées,dont certaines de Jean Dieuzaide, exposition desérigraphies)
• brunch et programmation musicale
(années 60 et 70) par les Musicophages (Inscription nécessaire auprès du CRL Midi- Pyrénées)
• Vente d’ouvrages proposée par La Renaissance
Contacts :
Hervé Ferrage : h.ferrage@orange.fr
Eunice Charasse: 05.34.44.50.22
e.charasse@wanadoo.fr
Virginie Pitin : 05.34.44.50.23
v.pitin@wanadoo.fr
Informations complémentaires sur
http://www.crl.midipyrenees.fr/
Une journée rythmée en alternance par des lectures et des témoignages qui vous feront (re)découvrir l’époque à travers les mots de ceux qui en ont été les grandes figures intellectuelles ou artistiques, mais aussi à travers la parole vivante de militants, d’anciens étudiants ou d’acteurs sociaux.
LECTURES par les comédiens de la Cie Les Vagabonds du Théâtre du Pavé :
Textes de Barthes, Debord, Deleuze, Foucault, mais aussi d’écrivains contemporains,
témoins ou héritiers de cette mobilisation : Leslie Kaplan, Annie Ernaux,
Enrique Vila-Matas, Jean Rolin, Jacques Jouet, etc.
TÉMOIGNAGES sur Mai 68 en France, à Toulouse, ailleurs dans le monde
avec Bernard Chamayou, Claude Mesplède, Serge Pey et Jean-Claude Pinson
SOIRÉE D’OUVERTURE : projection du documentaire
nominé aux Césars 2008 du meilleur documentaire « Les LIP : l’imagination au pouvoir » de Christian Rouaud, Récits et portraits croisés des ouvriers de l’usine LIP à Besançon qui menèrent en 1973 une des grèves ouvrières les plus emblématiques de l’après 68 suivie d’un débat avec Jean-Claude Pinson, philosophe et poète (Drapeau rouge, Champ Vallon, 2008) et Guy Chapouillié, directeur de l’École Supérieure d’Audiovisuel de Toulouse

Samedi 17 mai à 21h00 au Cinéma Le Cratère
« Mai au Pavé » L’esprit 68 de retour ? Journée-événement proposée par le C.R.L. Midi-Pyrénées en partenariat avec la Cie Les Vagabonds du Théâtre du Pavé.
Certains s’en souviennent avec nostalgie, quelques-uns voudraient l’oublier, voire le liquider, d’autres aimeraient en transmettre ou en faire revivre l’esprit. Que reste-il de Mai 68 ? En cette année anniversaire, le C.R.L propose une programmation originale autour de l’événement 68, de ses prolongements et de ses conséquences pour faire revivre l’esprit de Mai. Nous remercions Catherine Flohic, directrice des éditions Argol et éditrice de Ecrire, Mai 68, pour l’aide précieuse qu’elle nous a apportée dans l’organisation de cette journée.

  Du 17 mai 2008 au 14 juin 2008 - Lyon
Concert/projections/débats

Mai 68 sans fleurs ni couronnes

MAI 68 et librairie libertaire la Gryffe - Lyon. Mai 68 a 40 ans. La librairie libertaire La Gryffe en a 30.
Ses camarades et amis vous invitent entre le 15 mai et le 15 juin. Il y aura a boire et à manger, à voir et à penser. Mai 68 fut la plus belle fête du 20ème siècle. Aujourd'hui, nous voudrions créer pendant quelques heures des situations ou pourront s'exprimer les questions, mais surtout les refus et les révoltes qui, sous la surface apparemment sans faille de l'ordre établi sont sans cesse le retour et
la promesse de ce que fut 68, comme les autres moments révolutionnaires.
Nous vous proposons un concert de fête et de soutien, des films, des débats, des rencontres, à l'occasion des 30 ans de la librairie, née 10 ans après 68, dans une ville, Lyon, où pendant plus de 10 ans collectifs de quartiers, coordination libertaire, librairie, groupes antimilitaristes, restaurants et imprimeries autogérés ont pu s'épanouir librement.

CONCERT DE SOUTIEN
Samedi 17 mai 2008 à partir de 19 h 30 au
GRRRND ZERO Gerland, *40 RUE PRE-GAUDRY, 69007 LYON* (métro Jean Jaurès).
Venez nombreuses et nombreux !!!

PROGRAMME COMPLET
FILMS
Entrée libre- Bar et grignotage en soutien
*Jeudi 15 mai à 20h -- à l'Atelier*
*"Mai 68" de Gudie Lawaetz(1975-3 h)*.
Images d'archives, commentaires, interviews sur les grèves étudiantes et ouvrières,
les manifs, l'ambiance et les enjeux. +surprise

Jeudi 22 mai à 20h -- à l'Atelier* Révoltes sur pellicule.
"Themroc" de Claude Faraldo (1973-105 mn)*. Un beau jour, l'ouvrier Themroc se
révolte contre sa vie monotone et sans saveur. Un film qui s'attaque aux tabous et
où bouffer du flic devient la réalité.
 "L'an 01" de Doillon, Gébé, Resnais, Rouch (1973-87 mn)*. Un beau jour on arrête
tout : travail, production, usines. On réfléchit, on vit et c'est pas triste.
 "IF" de Lindsay Anderson (1968-111 mn)*. Une révolte radicale contre l'oppression
dans un collège privé anglais : profs, militaires, curés... tout y passe (sous
réserve ou en VO).

Vendredi 30 mai -20 h- Librairie La Gryffe*
 « In girum imus nocte et consumimur igni ». de Guy Debord (1978-83 mn)*. Le film
total de l'homme qui a « en un an énoncé les sujets de lutte pour un siècle »+burlesques américains.

DISCUSSIONS, RENCONTRE ET DÉBATS
Samedi 24 mai de 10 h au petit matin -- à L'Atelier
« Mai 68 au présent ! » 10h -- 13h
- L'événement : sa genèse, à l'échelle nationale et à Lyon.
- Pensées et actions : dans une société devenue violemment répressive, certaines idées et pratiques de la période 68 sont des plus actuelles.
- Mai neutralisé : retour sur les neutralisations médiatiques et sociologiques de l'événement.
15h -- jusque épuisement*
- Quelle résonance entre Mai 68 et les affects de révolte aujourd'hui ? Quel commun entre 68 et les résistances en cours, et donc quelles ressources, en acte ? Débat et discussion animé par des camarades jeunes et moins jeunes.
En soirée : Surboum avec son d'époque et chansons détournées... Bar et grignotage en soutien

Dimanche 25 mai à 15 h 30
Mai rampant et mouvement autonome italien (1968-1978) : lecture de textes de l'autonomie italienne par *les camarades de l'INTERVENTO* et débat. Présentation par Jacques Wajnsztejn.
L'Intervento Italie 70, lira et racontera le mouvement autonome italien : indiens métropolitains, occupations, alliance ouvriers-étudiants, radios libres, refus du travail, répression féroce, prison, clandestinité, lutte armée.... . Discussion collective : comment et pourquoi le mouvement a été possible puis vaincu, comparaison avec la situation actuelle.. Bar et grignotage en soutien.

Samedi 7 juin-15 h-Librairie La Gryffe
68 à Mexico
Rencontre débat avec le traducteur de "68" de Paco Ignacio Taïbo II (l'Echappée). Automne 68, Mexico. Un énorme mouvement populaire et étudiant embrase la ville et le pays. La répression de l'état fait basculer les étudiants dans la clandestinité. L'issue en sera un massacre de masse : 400 morts à Tlatelolco, corps jetés à la mer... massacre caché et nié pendant des décennies par l'Etat et les militaires.

Samedi 14 juin-15 h-librairie La Gryffe
Mai 68 en France et mai rampant italien (L'Harmattan). Rencontre débat avec
J.Wajnsztejn
Mai 68 et le mai rampant italien sont réunis par leur double dimension historique : la fin du cycle des révolutions prolétariennes et l'émergence de la révolution à titre humain. En France, unité entre la critique de toutes les institutions et des rôles traditionnels tenus par l'individu d'une part et la critique du travail portée par des étudiants et de jeunes prolétaires d'autre part. En Italie, unité d'une décennie d'insubordination (1968-1978) dans laquelle s'entremêlent luttes ouvrières, luttes étudiantes et luttes autonomes. Décennie que beaucoup voudraient diviser à tort entre un moment acceptable (le « mai rampant » de 68-69) et un moment qui ne le serait pas (les « années de plomb » de 1973-78).

OU CA SE PASSE ?
ICI :Librairie libertaire la Gryffe , 5 rue Sébastien Gryphe, 69007
Lyon (métro Saxe Gambetta) Tel 04 78 61 02 25.
et LA : L'Atelier, 91 rue Montequieu, 69007 Lyon (Métro Saxe Gambetta).

A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
http://ainfos.ca/fr
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | »