Se rendre directement au contenu principal / Go directly to main content

Menu de cette page : / This page’s menu:

» Accueil → Tous les événements
Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | »
Proposer une manifestation

  Le 30 mai 2008 - Bordeaux
Spectacle

Mai 68 et alors ?

La nouvelle saison culturelle du Théâtre de la Science se poursuit avec le spectacle Mai 68 et alors ?, le 30 mai 2008 au TNBA de Bordeaux, à 20h30.

Des metteurs en scène et des créateurs bordelais s'associent pour mettre en voix des textes de leur choix.

http://www.cap-sciences.net/upload/programme_2008.pdf

  Du 30 mai 2008 au 01 juin 2008 - Liège et Gouvy (Belgique)
Week-end autour de Mai 68

Actualités de Mai 68

Les 30, 31 mai et 1er juin, à l'Université de Liège et à Périple en la Demeure (à Limerlé, près de Gouvy dans les Ardennes), le monde universitaire et le monde associatif se rencontrent pour un week-end autour de Mai 68. Entre conférences-débats, tables rondes, expositions, projections, discussions, concerts, spectacles, le week-end « Actualités de Mai 68 » vise à montrer ce que fut Mai 68 en réalité, au-delà des idées reçues. Il est ouvert à tous, quels que soient l'âge et le diplôme.

Présentation :
Le week-end « Actualités de Mai 68 » veut être avant tout une entreprise de démystification de deux clichés qui circulent actuellement sur les pratiques et les pensées issues de Mai 68. Mai 68 aurait été une destruction des règles, une suppression de l’ordre, une abolition des institutions conduites par une glorification du désir délié de toute norme, en vue d'une pure et simple libération de l'individu. On tiendrait là le ferment du néo-libéralisme consumériste qui nous est contemporain. D'autre part, Mai 68 serait réductible, in fine, à une révolte minime de la bourgeoisie étudiante parisienne, révolte qui aurait donné un peu d'air à une société trop ordonnée, hiérarchisée, renfermée.
À rebours de ces clichés, nous soutenons au contraire que les mouvements de Mai 68 ont fait l'expérience de formes de vie qui, si elles voulaient en finir avec les rapports hiérarchisés d'autorité et de domination, n'en proposaient pas moins la création de rapports sociaux et inter-individuels dont la règle est l'égalité. Nous affirmons d'autre part que Mai 68 ne saurait être réduit à une révolte étudiante parisienne et que, comme tout événement social et politique, il s'inscrit dans une histoire, et surtout dans un contexte international (guerre du Vietnam, révolution culturelle chinoise, émeutes raciales aux Etats-Unis, etc.) qui en détermine les significations et qu'il contribue en retour à transformer. En ce sens, loin de rompre avec les idéaux d’émancipation cosmopolite et de marquer la naissance du relativisme et de l’individualisme, Mai 68 en serait à l'inverse une réactivation originale, à la fois pratique et théorique.
C'est à partir de là que Mai 68 cesse d'être le simple souvenir d'une révolution idéale, donnant lieu à de grand-messes commémoratives. Comprendre ce qui s'est passé et ce qui s'est pensé en Mai 68 est la condition pour que, aujourd'hui, Mai 68 vive encore et se renouvelle : pour que Mai 68 continue de transformer notre monde.
Voilà pourquoi nous tenons à ce que le week-end organisé à l'ULg et à Périple en la Demeure soit ouvert à tous ceux qui, dans leurs luttes et leurs pratiques d'aujourd'hui, maintiennent vivants et actualisent l'esprit et la force critiques des mouvements de Mai.

Programme résumé :
- Vendredi à l'Université de Liège, de 10h00 à 17h00 : Les pensées 68 ou l'universalité en question
- Vendredi soir à Périple en la Demeure, dès 20h00 : Autour du Front Populaire
- Samedi matin à Périple en la Demeure, de 10h00 à 12h30 : Etudiants et intellectuels ­ entre 68 et 2008
- Samedi après-midi à Périple en la Demeure, de 14h00 à 19h30 : Le 68 ouvrier
- Samedi soir à Périple en la Demeure, dès 20h00 : Musique et littérature
- Dimanche à Périple en la Demeure, de 9h00 à 19h00 : 68-2008 : un mouvement international
La librairie Livre aux Trésors (Liège) sera présente à Périple en la Demeure dès le samedi matin durant tout le week-end.


Avec S. Verkindere, H. Rizk, M. Kail, A. Cavazzini, F. Cayemaex, J. Pieron, M. Collin, T. Bolmain, S. Vincent, G. Bantegnie, N. Ponsard, B. Gobille, C. Lomba, N. Hatzfeld, M. Kozuk, T. Devillers, D. Massaut, S. Rousseau, M. Alaluf, M. Hagelstein, J. Hamers, collectifs Indymédia (J. Leboutte) et Euromayday.

Infos complémentaires: Un gîte à prix modique est à disposition de ceux qui souhaitent dormir sur place à Limerlé: il est nécessaire de réserver aux adresses indiquées ci-dessous.
Une petite restauration assurée les samedi et dimanche.
Le programme complet ainsi qu'une présentation plus précise des journées sont disponibles sur les sites web  www.peripleenlademeure.be
www.philopol.ulg.ac.be

Contact : Antoine.Janvier@ulg.ac.be / 0496/05.57.82

Une organisation du Service de philosophie morale et politique de l'ULg, du Groupe belge d'études sartriennes (FNRS), du Fonds de la recherche fondamentale et collective (FNRS), de la libraire Livre aux Trésors et de l'ASBL Périple en la Demeure.;
lieu commune(code postal): Liège(4000) / Gouvy

  Du 30 mai 2008 au 31 mai 2008 - Pechbonnieu (31)

Mai 68 à la fête de l'Huma

Parti communiste. Deux jours de meetings, de rencontres, d'animations et de concerts samedi et dimanche à Pechbonnieu.
Pechbonnieu. Buffet, Sergent Garcia et Mai-68 à la Fête de l'Huma ce week-end

En marge du défilé des personnalités politiques et syndicales (Marie-George Buffet, Georges Séguy, Pierre Cohen…), une série de rencontres, d'animations et de concerts se succéderont au cours du week-end sur le site du complexe sportif.

Devant des diplomates vénézuéliens et cubains, présents ce week-end à Pechbonnieu, les concerts prendront l'accent sud-américain : d'abord Sergent Garcia, samedi à 22 h 30, puis Ange B (Fabulous Trobadors) et Rita (Femmouzes T.) dimanche à 17 h 15.

Pechbonnieu sera au carrefour du monde et de l'histoire, samedi et dimanche, lors de la traditionnelle Fête de l'Huma qu'organise le Parti communiste de Haute-Garonne depuis 1945. En marge du défilé des personnalités politiques et syndicales (Marie-George Buffet, Georges Séguy, Pierre Cohen…), une série de rencontres, d'animations et de concerts se succéderont au cours du week-end sur le site du complexe sportif. Le premier secrétaire du PCF 31, Pierre Lacaze, attend 4 000 personnes à Pechbonnieu : « Une fête populaire et familiale que l'on souhaite en lien avec le mouvement social. Le meilleur moyen de commémorer le quarantième anniversaire de Mai-68, c'est de donner la parole à tous ceux qui sont engagés dans des luttes aujourd'hui contre la politique du gouvernement. »

Le mai-68 de Seguy

Ancien secrétaire général de la CGT, l'emblématique Georges Séguy racontera son Mai-68, dimanche à 10 h 30. Des affiches d'époque, des photos inédites de Jean Dieuzaide et des films exhumés par l'INA constituent la rétrospective consacrée au printemps 1968 en Midi-Pyrénées. « Tout le monde pensait qu'il n'y avait eu aucune image de télévision à cause de la grève. Mais à partir du 18 mai 1968, beaucoup de sujets ont été réalisés. Nous avons retrouvé quarante-quatre documents, nous en avons sélectionnés vingt-cinq », expliquent martine Blaquière et Chantal Delmont de l'INA. On y voit des étudiants, des cheminots, des agriculteurs, des ouvriers de l'aéronautique. Mais aussi la queue devant les boulangeries toulousaines…

Après Mai-68, c'est Marie-George Buffet, secrétaire nationale du PCF, qui évoquera la situation au mois de mai 2008 au cours d'un meeting dimanche à 16 h 30.

Devant des diplomates vénézuéliens et cubains, présents ce week-end à Pechbonnieu, les concerts prendront l'accent sud-américain : d'abord Sergent Garcia, samedi à 22 h 30, puis Ange B (Fabulous Trobadors) et Rita (Femmouzes T.) dimanche à 17 h 15.

Enfin, la Fête de l'Huma pourrait dans l'avenir se dérouler à Toulouse : « L'ancienne municipalité était contre », affirme Pierre Lacaze.

Samedi et dimanche à Pechbonnieu, complexe sportif (sortie 12 de la rocade). Entrée : 10€ les deux jours. www.31.pcf.fr. Tél. 0 561 316 131.

Publié le 30 mai 2008 à 08h43 | Auteur : Sébastien Marti

  Du 31 mai 2008 au 31 juin 2008 - Toulouse
Conférences

Mai 68. Révolution sociologique

Cycle de 4 conférences d'Eric Lowen, organisé par l'Association ALDERAN, les 31 mai et 1er juin 2008, à la la Maison de la philosophie de Toulouse.

Contact : Association ALDERAN -  29, rue de la Digue 31300 Toulouse

http://alderan.association.9business.fr/seminairemai68.html

Samedi 31 Mai

10H - 1ère conférence

LA GENÈSE DE MAI 68

L’explosion de mai 68 ne doit pas faire oublier, que cette crise estudiantine puis politique est la conséquence d’une double mutation en profondeur profonde mutation sociale, primo intrafrançaise (trente glorieuses, gaullisme, démographie...) et secundo lié à la situation politique mondiale (guerre froide, guerre du Viêt-nam... etc). Cette conférence portera sur les causes culturelles et politiques qui vont amener aux événements.

14H30 - 2ème conférence

LES ÉVÉNEMENTS DE MAI 68
Histoire d’une révolution culturelle

Comprendre mai 68 demande de revenir sur la chronologie précise des événements. Cette conférence retracera les événements majeurs de Mai 68, depuis les événements de Nanterre jusqu’à l’échec du référendum de 69, en passant par les accords de Grenelle.


BANQUET-DÉBAT SAMEDI 31 MAI (RDV à 19h à l’association)

QUE FAISIEZ-VOUS EN MAI 68 ?
Comment avez-vous vécu mai 68 ? Quel a été “votre” mai 68

Dans le cadre de ce séminaire, nous vous proposons un banquet-débat pour croiser les témoignages autour de mai 68 et réfléchir ensemble à la diversité des “mai 68” à partir de la question d’introduction : Comment avez-vous vécu votre “mai 68 ?”. La participation à ce banquet-débat est indépendante du séminaire. Inscription indispensable avant le 20 mai 2008.


DIMANCHE 1ER JUIN 2008

10H - 3ème conférence

LES PARTICULARITÉS
RÉVOLUTIONNAIRES DE MAI 68

Dans l’histoire française, mai 68 est la dernière des révolutions, mais une révolution d’un type particulier qui suscite de nombreuses interrogations qu’à sa nature et à ses racines. Cette conférence essayera de montrer quelques unes des particularités de mai 68 dans l’histoire des révolutions


14H30 - 4ème conférence

LES APPORTS DE MAI 68 A LA MODERNITÉ DE LA FRANCE
Mai 68 et progrès social

Cette dernière conférence portera sur les conséquences et les répercussions de mai 68, dont les fruits n’apparaîtront que quelques années plus tard au cours des années 70 et 80. Malgré sa brièveté mai 68 est bien une rupture progressiste dans les valeurs et la société française.


Catégorie : Séminaires - Toulouse

  Le 31 mai 2008 - Marseille
Débat

Mai 68 et la perspective révolutionnaire

Le Courant Communiste International, CICP, organise et invite à un débat sur :

Mai 68 et la perspective révolutionnaire

Au milieu du fatras de paroles et d'écrits déversés sur Mai 68, un des aspects les plus méconnus ou ignorés du mouvement qui le porte, c'est son caractère international. La propagande bourgeoise met en avant sa « spécificité nationale » : l'arriération de la société française, l'archaïsme de ses valeurs ou de ses institutions, le caractère borné de ses dirigeants… En fait, Mai 68 n'a pas éclaté comme un orage dans un ciel d'azur. Depuis 1964, la contestation étudiante se développe partout dans le monde, surtout contre la guerre au Vietnam : aux Etats-Unis, en Allemagne, en Grande-Bretagne mais aussi au Mexique ou au Sénégal. Quant au mouvement de la classe ouvrière en France, qui se manifeste pour la première fois simultanément avec celui des étudiants, il culmine dans une grève de masse de plus de 9 millions de prolétaires. Il est le déclencheur d'une vague de luttes internationales (« l'automne chaud» en 1969 en Italie, les grèves de 1970 en Pologne,…).
Le fait que les « soixante-huitards » les plus éminents (Cohn-Bendit, Glucksmann, July…) soient devenus aujourd'hui des porte-parole patentés de l'ordre établi nous est présenté par certains comme une preuve que Mai 68 n'était nullement porteur d'un message révolutionnaire. Les idéologues bourgeois de tous bords s'accordent pourtant pour dire qu'il y a un « avant-Mai 68 » et un « après-Mai 68 ». Mais pour eux, derrière « l'évolution des mœurs », il y a une simple "adaptation" à une société capitaliste plus moderne ou plus progressiste.
En réalité, il y a bien eu un changement de période historique depuis Mai 68 qui traduit la fin de la longue période de contre-révolution subie par le prolétariat après l'écrasement de la vague révolutionnaire de 1917-1923.
Le 31 mai 2008, de 17h à 20h, Association Mille Bâbords, 61 rue Consolat, 13001 Marseille, Métro Réformé
http://www.internationalism.org/
Catégorie : Débats - Marseille

  Le 31 mai 2008 - Paris
L'Humanité des débats

Mai 68 : Rendez-vous

L’Humanité des débats : Mai 68 Rendez-vous
Mai 68 : au Café du Croissant, les 29 mars, 26 avril et 31 mai. Le café des Amis de l’Huma organise, à Paris, ce printemps 2008, un cycle de rencontres sur les événements d’il y a quarante ans qui aura pour titre : « Mai 68 : la controverse ». Il s’agira d’une confrontation de deux points de vue. Il aura lieu le dernier samedi de chaque mois, de 17 à 19 heures, au Café du Croissant, 146, rue Montmartre à Paris. Les Amis de l’Humanité ont conçu ces échanges avec l’Humanité des Débats du samedi et, en partenariat, avec des associations correspondantes : Pour Politis et Les Amis de la vie.
Le samedi 26 avril le débat portera sur la grève ouvrière. Il s’ouvrira avec Aimé Halbeher, alors secrétaire du syndicat CGT de Renault Billancourt, l’usine phare, et Guy Robert, alors secrétaire du syndicat CFDT de la Saviem, à Caen, où s’illustrèrent, dès 1967, de jeunes ouvriers.

Le troisième est prévu pour le samedi 31 mai. Il confrontera les points de vue de deux femmes sur le thème de l’émancipation.
http://www.humanite.fr/2008-03-22_L-Humanite-des-debats_Mai-68-Rendez-vous
Catégorie : Débats - Paris

  Le 31 mai 2008 - Besançon
Débat

Mai 68 / Mai 2008, des luttes d’hier à celles d’aujourd’hui

Mai 68, c’est pour certains le rêve d’une autre société, plus ouverte, plus égalitaire, plus juste… Mai 68, c’est pour d’autres un mouvement de grève comme un autre, un nouveau 1936, sans prise de pouvoir par la gauche. Mai 68, c’est avant tout la fête de la liberté… Et c’est peut-être cela qui fait encore peur à certains aujourd’hui. Mais la critique qu’en fait Sarkozy n’est-elle pas qu’un rideau de fumée pour mieux combattre les acquis de la Libération sous prétexte de modernisation ? (D’après François Lassus dans le dernier bulletin des Amis de la Maison du Peuple).

Vous avez participé aux luttes de mai 68 à Besançon ou en Franche-Comté, votre témoignage, oral ou écrit, nous intéresse.
Vous participez aux luttes sociales actuelles et vous aimeriez mieux connaître celles de mai 68, venez en débattre avec des acteurs de mai 68.
Nous vous attendons tous au débat que nous organisons le samedi 31 mai, de 14h à 20h, dans la salle des Quatre-Vents, Ecole des Quatre-Vents.
Cette invitation est à diffuser le plus largement possible.
Les Alternatifs, LCR, PCF, PRS

Pré-programme :
14h Accueil
14h 30 Projection extraits de film - KLEIN, Grands soirs et petits matins :
Discussions agitées dans un amphi autour du thème Réforme-Révolution
- Groupe Medvekine de Besançon, Classe de lutte : Devenir militante
15h–16h Débat
16h-16h30 Pause
16h30 Projection du 3ème extrait - Groupe Medvekine de Sochaux, nom du film à
préciser : « Sochaux » ?
17-18h Second débat
18h-18H30 Pot convivial
Catégorie : Débats - Besançon

  Le 31 mai 2008 - Rennes

Colloque sur mai 68

Colloque sur mai 68
vendredi 30 mai 2008 - 09:16
L'association "Histoire De..." (association des étudiants en Histoire de l'Université Rennes2) souhaite vous informer et vous convier au colloque sur Mai 68 que nous organisons à l'Université Rennes 2 le samedi 31 mai de 9h à 17h, qui regroupera des historiens (Jean-Paul Salles, Docteur en histoire, Auteur de La Ligue Communiste Révolutionnaire (1968-1981), instrument du grand soir ou lieu d'apprentissage, aux Presses Universitaires de Rennes, Membre du comité de rédaction de la revue Dissidences, qui édite un numéro sur Mai 68 ; Jean-Philippe Legois membre du GERME (Groupe d'études et de recherche sur les mouvements étudiants) et co-auteur de 100 ans de mouvements étudiants aux éditions Syllepse ; Tudi Kernalegenn, auteur de Drapeaux rouges et Gwenn ha Du, l'extrême gauche et la Bretagne dans les années 70, aux éditions Apogées) et des acteurs des évènements (Bernard Guidon, acteur des évènements à Rennes ; Jacques Sauvageot, président de l'Unef en 1968).

  Du 31 mai 2008 au 31 juin 2008 - Paris
Salon du livre libertaire

Mai 68-mai 2008, la révolution reste à faire

Paris, Espace des Blancs Manteaux (48 rue Vieille du temple, 75004 Paris), du 31 mai au 1er juin 2008 : Salon du livre libertaire. Thème de cette année :

Mai 68-mai 2008, la révolution reste à faire

Avec la participation d’une centaine d’éditeurs, d’une centaine d’auteurs, des expositions, des débats, et un espace de libres lectures à vois haute.
Site : http://salonlivrelibertaire.radio-libertaire.org

  Le 31 mai 2008 - Paris
Exposition, débat

Oui, mai !

A la Bibliothèque Faidherbe de Paris

L’année 1968 a marqué à bien des égards un tournant dans l’histoire du monde contemporain. Riche en évènements politiques et sociaux de première importance, elle a été aussi l’année phare d’une décennie de changements culturels profonds. Son héritage complexe et controversé nourrit les débats actuels.
En avril et en mai, au travers de projections de films, d’une exposition et de rencontres, la bibliothèque Faidherbe se propose d’aborder tous ces aspects.

du  1er avril au 31 mai 2008  :
« Oui, mai ! »
Témoignage Photographique de Gérald Bloncourt.
Responsable, durant plusieurs années, du service photographique du journal « L’Humanité », Gérald Bloncourt n’a cessé de parcourir la France et l’étranger, gravant sur la pellicule les conditions de vie et de travail du monde ouvrier ainsi que ses nombreuses luttes. En 1968, au plus près de l’action, il sera le témoin privilégié des mouvements de grève chez Renault à Boulogne-Billancourt et celui des évènements du quartier Latin.
Cette exposition restitue le regard d’un homme engagé…
Présentation également d’un choix d’affiches tirées du livre « Les Affiches de mai 68 » coédité par les Editions Beaux –arts de Paris et le Musée des Beaux-arts de Dole.

- Samedi 31 mai à 15h
« Mai 68 : l’héritage impossible »

« Mai 68 est sans conteste l’évènement social et culturel le plus important qu’ait connu la société française depuis 1945. Et pourtant, […] l’héritage de 68 reste aujourd’hui impossible. Aujourd’hui, le temps de l’analyse critique est venu. […] Il importe d’assumer enfin de façon critique l’héritage de Mai. »
Dix ans après la parution de son livre « Mai 68, l’héritage impossible », paru aux Editions La Découverte, Jean-Pierre Le Goff, sociologue (Paris I-CNRS), revient, à l’occasion de cette rencontre, sur ces évènements qui ont ébranlé la société française et qui, 40 ans après, continuent de nourrir les débats.
Dans une perspective historique où Mai 68 et son héritage constituent un maillon important, il analyse dans son dernier ouvrage « La France morcelée », Gallimard, 2008 (Folio actuel), la crise des rapports sociaux et des institutions dans notre pays.

bibliothèque Faidherbe
18 rue Faidherbe
75011 Paris
01 55 25 80 20
Horaires d'ouverture
mardi - vendredi : 13h-19
jeudi : 13h-22h
mercredi - samedi : 10h-18h

Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | »